Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

35 artistes célèbrent le jubilé des CHU

A Lille, une exposition originale vient clore le Jubilé des CHU : «Quand les artistes expriment l'hôpital» réunit les créations de 35 plasticiens. Leurs oeuvres seront visibles du 1er au 15 Décembre dans les halls de l'Hôpital Claude Huriez, de l'Hôpital Jeanne de Flandre et de la Faculté de médecine.

A Lille, une exposition originale vient clore le Jubilé des CHU : «Quand les artistes expriment l’hôpital» réunit les créations de 35 plasticiens. Leurs œuvres seront visibles du 1er au 15 décembre dans les halls de l’Hôpital Claude Huriez, de l’Hôpital Jeanne de Flandre et de la Faculté de médecine.

Début 2008, le CH&U de Lille a invité des artistes professionnels du Nord-Pas-de-Calais à réaliser des œuvres sur l’univers hospitalier et s’est engagé à les exposer au sein de l’établissement. L’initiative a séduit 35 peintres, sculpteurs, céramistes, photographes. Regards croisés teintés de curiosité, de mystère, de vécu parfois … ces créateurs donnent à voir une autre image de l’hôpital, à lire aussi car ils ont rédigé des textes sur leur rapport avec ce lieu de soin (voir extraits ci-dessous)

Verbatim : Ce que l’hôpital sait inspirer

Peindre, c’est habiter cette fragilité, donner ce qui m’échappe, accepter d’être dérouté, parfois, dans le plus vulnérable de mon être. Accueillir, éveiller, susciter… Jean-Luc BONDUAU

face à l’adversité du sort. Cette humanité résignée, sérieuse ou angoissée, s’adressera aussi à la foule des patients confrontées à la fragile santé du corps » Serge BOULAROT

L’Hôpital, (…) lieu de passage, de travail, de rencontres, de maladies et d’espoirs. » Joel CUNIN

Lui (ce corps) que l’on croyait invincible, monumental, solide et fort comme un roc, à qui l’on pouvait tout demander, de qui l’on pouvait tout exiger, est aujourd’hui blessé et douloureux. Françoise DANEL

« L’hôpital est un lieu où tout peut arriver. C’est un lieu de crainte, d’espoir, de guérison, de pleurs et de joies, de vie et hélas de mort. On y retrouve toutes les attitudes, tous les états d’âmes. » Eric DEQUIDT

« la beauté est thérapeutique » Citation de Michel Cabal par Hubert DEVRIENDT

Et quand il lui est donné de continuer à vivre, le corps prend alors la mesure du miracle de sa reconstruction. De sa renaissance. De ces blessures où naissent les roses… ». Bénédicte DUBART

Ayant traversé la maladie, ayant fait l’expérience de la douleur, de la fragilité de la vie, ma présence dans cette exposition représente pour moi un message d’espoir pour ceux qui souffrent Ariane FOUQUET

Actrices de leur destin, elles prennent appui sur leur souffrance pour se reconstruire vers, peut-être, la résilience Christine GAUCHE

Mes propositions « à corps libérés » dans le milieu hospitalier cadrent avec la fonction du médical qui aide les patients à passer d’un état à un autre par divers artifices, en ouvrant de nouvelles portes, ce milieu ayant la volonté de prolonger le temps de cette étape vers l’inéluctable Claudy GIELCZYNSKI

Des fragments de corps mettent en parallèle la solitude du patient et le geste précis du chirurgien Valérie HONNART

Les têtes travaillées en terre, papier, plumes etc… parlent de nos supplications en direction de ces femmes et hommes en blanc de l’hôpital qui s’évertuent à maintenir le fil de la vie… parlent du silence des êtres qui chancellent au sortir du tunnel que le coma demandait. A ces femmes et hommes de l’hôpital, je dois la résurrection d’un proche. Léna KANE

J’aurais pu cultiver ici mes rancœurs envers la vie et la mort à l’hôpital, mais j’ai préféré offrir une parcelle de douceur et d’apaisement, une sorte de tapis volant en partance… Catherine LAVOCAT

Ces œuvres présentées, constituées d’éléments médicaux, je les appelle mes « mandalas » pour exorciser le mal. Et pendant ce temps-là, allongé dans mon lit, le bras branché, je regarde à travers la grande baie vitrée, les lapins courir dans le parc du centre. Christian LECLERCQ

Cette maternité plus figurative que l’ensemble de mon travail est en prise directe avec la vocation la plus heureuse de l’hôpital : accueillir la vie nouvelle, soigner les futures mamans. Isabelle LECLERCQ

A l’intérieur de l’hôpital, deux mots ont un sens très profond : lutte et souffrance. Jean-Philippe MATON

Nous ne survivons que dans un corps à corps, comme ces branches de frêne enlacées 80 ans. François OLIVER

L’année 2008 est celle du Jubilé des Centres Hospitaliers Universitaires de France
Le 30 décembre 1958 naissaient les CHU, instaurés par l’ordonnance «Debré» : le début d’un demi-siècle de collaboration où formation, recherche et soins, se coordonnent au service des patients.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”