Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

AVC : Brest soutient une start-up spécialisée dans l’aide à la décision

Le CHRU de Brest vient de signer une convention de partenariat avec la jeune start-up Intradys, spécialisée dans l’aide au traitement des AVC ; un partenariat financier, le CHRU entre ainsi au capital de la société à hauteur de 10% et médical, Intradys bénéficiera ainsi de l’accès à des données de santé ciblées et anonymisées de 500 patients volontaires soignés au CHRU

Le CHRU de Brest vient de signer une convention de partenariat avec la jeune start-up Intradys, spécialisée dans l’aide au traitement des AVC ; un partenariat  financier, le CHRU entre ainsi au capital de la société à hauteur de 10%  et médical, Intradys bénéficiera ainsi de l’accès à des données de santé ciblées et anonymisées de 500 patients volontaires soignés au CHRU.
Très jeune start-up, Intradys, créée en avril 2019, est installée à Plouzané sur le site de la technopole de Brest-Iroise. Dirigée par Gwenael Guillard, docteur en sciences, diplômé de l’université de Rennes, la start-up travaille au développement d’un logiciel permettant d’aider les neuroradiologues à la prise de décision lors du traitement d’un AVC. Pour cela, l’entreprise travaille avec le Pr Jean-Christophe Gentric, neuroradiologue interventionnel du service de radiologie de l’hôpital de la Cavale Blanche. « Le professeur Gentric apporte à Intradys sa grande expertise clinique développée quotidiennement auprès de ses patients. Il offre en outre son ample connaissance du secteur et participe ainsi au développement de la société », explique Gwenael Guillard.

L’AVC, grande cause de mortalité et de handicap

L’objectif de la société Intradys est donc d’offrir des outils d’aide à la décision dédiés aux neuroradiologues intervenant lors de la prise en charge d’un AVC. Des méthodes qui, en utilisant l’intelligence artificielle, rendent les gestes du médecin plus rapides et plus sûrs. « L’AVC est une cause de mortalité très fréquente en France. En outre, 3 personnes sur 5 qui survivent gardent un handicap. Ce handicap a des conséquences souvent graves pour lui et sa famille, et présente donc un enjeu pour nos sociétés », détaille Gwenael Guillard.

Un algorithme d’aide à la décision

Intradys développe donc des algorithmes aidant le praticien à prendre les meilleures décisions lors de l’intervention au bloc opératoire. Ces algorithmes proposent la meilleure stratégie au praticien en fonction de multiples critères (âge, antécédents, adéquation des dispositifs à la situation pathologique,…) , tout en s’appuyant sur les images acquises avant ou pendant la procédure. « C’est une aide précieuse car les décisions doivent être prises très vite. Chaque seconde compte dans le traitement de l’AVC afin de limiter le risque de handicap», développe Jean-Christophe Gentric. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.