Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Le service de néonatologie du CHU de Tours a effectué son déménagement le 16 janvier 2018 depuis le site de Clocheville vers de nouveaux bâtiments à l'hôpital Bretonneau. Une mission bien orchestrée impliquant le transfert d'une quinzaine de bébés.

Le service de néonatologie du CHU de Tours a effectué son déménagement le 16 janvier 2018 depuis le site de Clocheville vers de nouveaux bâtiments à l’hôpital Bretonneau. Une mission bien orchestrée impliquant le transfert d’une quinzaine de bébés. 
L’ouverture programmée de la nouvelle néonatologie tourangelle a tenu les délais. Comme annoncé, ses nouveaux locaux sont entrés en fonction regroupant sur un même site les activités de néonatologie, le Centre de Nutrition (actuellement situés sur le site de Clocheville) à proximité des activités d’obstétrique (maternité située à Bretonneau). Avec à la clé, des aménagements plus modernes, fonctionnels et en accord avec les standards de soins les plus actuels en néonatologie.

Une quinzaine de nouveaux-nés ont été transférés dans le nouveau bâtiment (Crédit photo CHU de Tours)

Une organisation des soins optimisée

Ce nouvel aménagement va précisément permettre d’accueillir plus largement et au mieux les nouveau-nés, les parents et familles. Sont désormais regroupés dans un même lieu les activités de réanimation néonatale (16 lits), de soins intensifs (9 lits), de soins continus (18 lits) dont l’unité kangourou (6 lits) ainsi que le SMUR néonatal. De quoi optimiser l’organisation des de soins en terme de sécurité, de fonctionnalité et de  conditions de travail.
La prise en charge, sur place, des enfants requérant une chirurgie et ne pouvant être déplacés, sera réalisable grâce à la présence d’une chambre interventionnelle proche des conditions d’un bloc opératoire. La proximité avec le service d’obstétrique et des salles de naissance permettra d’éviter le transfert de l’enfant dès les premiers jours de vie, et d’améliorer la coordination obstétrico-pédiatrique à la période pré et périnatale.

Une conception favorisant le lien parents-enfants

Ce bâtiment est le premier du CHU de Tours qui a été étudié avec des cibles de la norme HQE (Haute Qualité Environnementale). Une attention particulière a été portée au traitement du bruit, en agissant sur l’environnement physique (matériaux utilisés, maîtrise technique de la climatisation dans les chambres), mais aussi sur les habitudes du personnel concernant l’usage de la chambre. 
A tout point de vue, la conception de ce nouveau bâtiment a été pensée pour favoriser le lien parents-enfants, axe fort de ce projet de néonatalogie. Des espaces sont ainsi dédiés aux parents et l’architecture des unités assure le respect de la confidentialité et de l’intimité des couples mère-enfant.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.