Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cancer du poumon : une simple prise sang remplace la biopsie

Etablir un diagnostic, affiner le traitement, accéder à des thérapies ciblées plus efficaces, la biopsie de la tumeur ou d’une de ses métastases a longtemps été considérée comme une pièce maîtresse du traitement. Mais ce geste restait complexe, invasif et douloureux surtout quand il était pratiqué de manière répétée, particulièrement chez des patients fragiles et/ou âgés. De plus, l’échantillon prélevé était parfois de trop petite taille pour permettre des analyses moléculaires approfondies. Grâce aux nouvelles techniques de biologie moléculaire, élaborées par le CHU de Lyon, il est désormais possible de retrouver de petites quantités de fragments d’ADN de la tumeur dans le sang.
Etablir un diagnostic, affiner le traitement, accéder à des thérapies ciblées plus efficaces, la biopsie de la tumeur ou d’une de ses métastases a longtemps été considérée comme une pièce maîtresse du traitement. Mais ce geste restait complexe, invasif et douloureux surtout quand il était pratiqué de manière répétée, particulièrement chez des patients fragiles et/ou âgés. De plus, l’échantillon prélevé était parfois de trop petite taille pour permettre des analyses moléculaires approfondies. Grâce aux nouvelles techniques de biologie moléculaire, élaborées par le CHU de Lyon, il est désormais possible de retrouver de petites quantités de fragments d’ADN de la tumeur dans le sang. Pour certains cancers du poumon, les équipes du CHU de Lyon repèrent désormais dans une simple prise de sang certaines mutations et sont capables d’analyser les caractéristiques du cancer en évitant au patient une nouvelle biopsie : c’est la biopsie liquide.
Pour que chaque patient de la région bénéficie de cette innovation, un réseau de prescripteurs a été déployé en Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis novembre 2015, près de 120 prélèvements issus de cancer du poumon ont été pris en charge par les HCL dont la moitié proviennent des établissements publics et privés hors HCL.
Ce projet a reçu le financement Innov’RA 2016 du Cancéropôle Régional CLARA. Outre le cancer du poumon, cette biopsie du futur devrait bientôt être indiquée dans la plupart des cancers. Actuellement, elle est testée dans les tumeurs neuroendocrines et les cancers du côlon.
La biopsie liquide a été conçue dans le cadre du projet CIRCAN (CIRculating CANcer) 
Portée par le CHU de Lyon, CIRCAN veut accélérer le transfert entre la recherche sur les biomarqueurs circulant du cancer et leur utilisation en pratique. Ce programme innovant dispose de moyens de séquençage de nouvelle génération, de techniques de PCR digitale, d’un personnel spécialement formé. Il s’appuie sur les compétences d’un conseil scientifique multidisciplinaire. L’initiative est soutenue par l’Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon. CIRCAN a récemment conclu un partenariat exclusif en France avec une société américaine pour la mise à disposition de la méthode de biologie moléculaire appelée PCR (Réaction en Chaîne par Polymérase) digitale optimisée (BEAMing). La livraison de l’automate est prévue fin avril 2016.
Définition
La biopsie
est un prélèvement chirurgical d’un fragment de tissu ou d’organe à des fins d’examens médicaux. Elle est indiquée en cas de suspicion de cancer ou, quand le cancer est avéré, pour connaître son évolution. La biopsie peut être effectuée au moyen d’une aiguille, par frottis, ou par endoscopie sur tout type de tissu humain.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.