Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comprendre la fatigue pour la combattre

Près de la moitié des français disent être fatigués. Toutes les classes d'âge sont concernées avec une prédominance chez les femmes, les jeunes et les actifs. Pour mieux comprendre les signaux d'alerte et connaître les différentes prises en charge proposées, le Dr Marie-Noële MAGNIE-MAURO, maître de conférence, Service d'Explorations Fonctionnelles du Système Nerveux, Pôle des Neurosciences Cliniques, CHU de Nice donnera une conférence grand public mardi 15 janvier 2008 à 16 h au Centre universitaire méditerranéen, 65 promenade des Anglais à Nice.

Près de la moitié des français disent être fatigués. Toutes les classes d’âge sont concernées avec une prédominance chez les femmes, les jeunes et les actifs. Pour mieux comprendre les signaux d’alerte et connaître les différentes prises en charge proposées, le Dr Marie-Noële MAGNIE-MAURO, maître de conférence, Service d’Explorations Fonctionnelles du Système Nerveux, Pôle des Neurosciences Cliniques, CHU de Nice donnera une conférence grand public mardi 15 janvier 2008 à 16 h au Centre universitaire méditerranéen, 65 promenade des Anglais à Nice.

Près de la moitié des français disent être fatigués. Toutes les classes d’âge sont concernées avec une prédominance chez les femmes, les jeunes et les actifs. Une asthénie passagère est le plus souvent réactionnelle à une activité trop importante, notamment sportive ou scolaire, à un problème qu’il soit personnel ou professionnel, ou à des pathologies aiguës, en particulier infectieuses.
Au-delà de 6 mois, la fatigue est considérée chronique et les causes à rechercher sont alors différentes (dépression, carences, troubles endocriniens, pathologies infectieuses, troubles du sommeil…).
La fatigue constitue un signe d’alerte à ne pas négliger. En l’absence de cause évidente (surmenage, stress, déprime…), un avis médical permettra de trouver la cause dans 80% des cas. Lorsque aucune pathologie évolutive n’est mise en évidence et que la fatigue est invalidante, on parle de syndrome de fatigue chronique.
Ce dernier est étroitement lié à un autre syndrome : la fibromyalgie.

Le développement des explorations fonctionnelles dans ce domaine et les connaissances actuelles sur les dysfonctionnements impliqués dans la fatigue permettent de proposer une prise en charge globale adaptée à chacun visant à améliorer la qualité de vie.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.