Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

COVID-19 : les relations patients-soignants le jour d’après…

Comment les Français et l’ensemble de notre système de santé et de soins ont-ils digéré la crise sanitaire et le confinement? Quelles sont les conséquences de cette expérience sur les patients et sur les soignants? Sur les relations qu’ils entretiennent et sur la confiance qu’ils ont à l’égard des principaux acteurs du soin en France? Le Baromètre Santé 360 Nehs/Odoxa de juillet 2020 rapportent les réponses de plus de 2000 Français, plus de 1600 patients et plus de 500 soignants* à ces questions fondamentales sur "le jour d’après de la santé".

Comment les Français et l’ensemble de notre système de santé et de soins ont-ils digéré la crise sanitaire et le confinement? Quelles sont les conséquences de cette expérience sur les patients et sur les soignants? Sur les relations qu’ils entretiennent et sur la confiance qu’ils ont à l’égard des principaux acteurs du soin en France? Le Baromètre Santé 360 Nehs/Odoxa de juillet 2020 rapportent les réponses de plus de 2000 Français, plus de 1600 patients et plus de 500 soignants* à ces questions fondamentales sur "le jour d’après de la santé".
« L’expérience Covid  a fait évoluer, de fait, le système de santé qui a dû s’adapter à la situation de crise. Les résultats en témoignent, ces évolutions nécessaires ont eu la vertu de permettre nombre d’avancées sur le mode de fonctionnement des métiers de la santé, observe Gérard Vuidepot, président de Nehs et de la MNH. Certains de ces changements, initialement subis plutôt que voulus, peuvent et même doivent s’inscrire dans la durée et permettre des améliorations attendues par l’ensemble des acteurs de la santé».
En tout état de cause, l’enquête menée par Odoxa pour Nehs livre un premier regard sur ce qui a bougé et pourra bouger les lignes au sein de notre système de santé dans "le monde de l’après-COVID". Au regard de ces résultats, Gael Slimane, président d’Odoxa, estime quant à lui que «même si certains soignants en doutent peut-être, cette crise sanitaire va bien changer profondément notre rapport à la santé, les comportements quotidiens des patients et la façon dont notre système de santé s’organise. Ce n’est pas un bouleversement fondamental, mais une réelle évolution».

Comment se passe le retour «à la vie normale»?

– Le retour à « la vie normale » est un immense soulagement pour tous mais les soignants craignent que le confinement ne génère une explosion des problèmes de santé liés aux MCO et pensent que la reconnaissance des Français à leur égard s’est éteinte avec le confinement.

– Mais ils se trompent : l’image des soignants, et, au-delà, de tout notre système de soins et même des scientifiques en général a été dopée par cette expérience.

– Les soignants et le monde de la santé suscitent une formidable confiance dans l’opinion, contrairement aux institutions de santé et au gouvernement.

– Les scientifiques ont marqué des points et sont les révélations de cette période ; d’ailleurs c’est à eux que les Français feraient le plus confiance pour s’informer en cas de nouvelle crise.

Quel sera l’impact du Covid sur le «monde d’après» de la santé?

– Les soignants l’ont souvent constaté, le Covid a modifié les relations entre eux… et les Français en sont persuadés, il les modifiera encore à l’avenir ainsi que la relation patients-soignants. 

– Les soignants sont moins convaincus que les Français de l’impact du Covid et de sa durabilité, néanmoins, eux-aussi pensent que lorsqu’il y a impact, il est bien plus souvent positif que négatif.

– En tout cas cette crise a provoqué de nouvelles attentes, un souffle de réformes permettant plus de souplesse et de transversalité dans les parcours et affectations des soignants.

– La crise sanitaire va aussi changer la façon de travailler des soignants en permettant notamment une explosion de la télémédecine et en changeant les comportements de santé des Français… 

– L"épidémie de COVID-19  renseigne aussi sur ce qu’il faudrait faire en cas de nouvelle crise. A savoir : se focaliser sur les tests!

Pour en savoir plus : Baromètre COVID-19 et Santé en France
Betty Mamane
*Enquête réalisée sur un échantillon de 2 010 personnes représentatif de la population française dont 1687 patients et auprès de 254 médecins et 248 infirmiers(es)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.