Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Création d’une école de sages-femmes

Auteur /Etablissement :
Jusqu'à présent, dans l'Ouest, les sages-femmes devaient obligatoirement suivre leur formation au plus près, à Rennes ou Nantes. A partir de la rentrée 2002, 18 places seront accessibles pour une formation à BREST, au sein de la Faculté de Médecine. Le recrutement des nouveaux élèves sera assuré par la Faculté de Médecine et s'effectuera par la voie du concours de Premier Cycle des Etudes Médicales 1 (PCEM1), à partir de l'année universitaire 2001-2002.Dans cet esprit, le programme du PCEM 1 de la Faculté de Médecine de BREST sera modifié afin d'être adapté le mieux possible aux études de sages-femmes.

L’implantation à Brest de cette nouvelle école au sein de la Faculté de Médecine est une expérience pilote (expérience menée également à Grenoble). Elle complète la possibilité de formation aux métiers médicaux dans la Région Bretagne et répond au problème posé par la situation démographique des corps des gynécologues-obstétriciens et des sages-femmes. A titre indicatif, 36 des 183 sages-femmes du Finistère ont 50 ans ou plus.

L’ouverture de cette école répond par ailleurs à plusieurs objectifs :<:b>

– améliorer le niveau de recrutement des sages-femmes ;
– offrir un débouché supplémentaire aux étudiant(e)s de PCEM 1 ;
– faire poursuivre une partie de leurs études ensemble aux étudiants en Médecine et aux élèves sages-femmes pour leur permettre d’acquérir une culture commune et l’habitude de travailler ensemble ;
– faire bénéficier les élèves sages-femmes de certains enseignements et du dispositif pédagogique de la Faculté de Médecine.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.