Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Facultés • Ecoles

Retrouvez ici nos articles sur la vie étudiante et la formation, les écoles et les facultés.

Derniers articles

Etudes de Médecine : Romuald Blancard ou l’un des visages de l’ouverture du 2e cycle à la Réunion

Depuis septembre, il fait partie de la première promotion d’étudiants en médecine de quatrième année de La Réunion. Pour Réseau CHU, Romuald Blancard a accepté de nous parler de l’ouverture du deuxième cycle des études médicales sur son île, mais pas seulement. Son parcours atypique, son stage en psychiatrie, ses rêves jamais trop grands etc. ont été abordés dans les locaux du nouveau campus bioclimatique de Sainte-Terre. Sans langue de bois.

La recherche et la formation médicales en débat à la tête des instances hospitalo-universitaires

Doyens de médecine, de pharmacie, d’odontologie, présidents de commissions médicales d’établissement, praticiens hopitaliers et étudiants étaient nombreux au rendez-vous de ces 5èmes Etats généraux de la formation et de la recherche médicales, les 6 et 7 février, à Caen. Echos et florilège des principales interventions…

« Des vœux d’unité, de cohésion et de santé pour la Santé »: Pr Jean Sibilia, président des doyens de médecine

Réforme des études de médecine, future loi sur la recherche, valeurs sociales, lutte contre les discriminations : le Pr Jean Sibilia, président de la Conférence des doyens de facultés de médecine fait un état des avancées sur les missions en cours en ce début 2020 et présente le bilan enthousiaste de ses deux années de mandat.

TRIBUNE : « La Conférence des doyens de médecine va devoir renoncer à la mise en place des réformes des études médicales en 2020 ! »

Les doyens de médecine montent au créneau sans équivoque, dans un communiqué diffusé ce 8 novembre 2019: face au maintien par le Gouvernement de la réduction effective des moyens financiers pour l’hôpital public, ils s’affirment prêts à renoncer à la réforme des études médicales planifiée pour la rentrée 2020.

«Nos priorités: améliorer le bien-être de nos étudiants et affirmer notre responsabilité sociale»: Pr Jean Sibilia, président des Doyens de médecine

L’amélioration de la qualité de vie des étudiants en médecine, la mise en pratique de la Loi santé, la gestion des stages d’internat sur le territoire, l’engagement pour la recherche médicale, la lutte contre les intolérances…Telles sont les priorités inscrites dans l’agenda des doyens de facultés de médecine à l’heure de la rentrée universitaire. Le point avec le Pr Jean Sibilia, leur président, doyen de la faculté de médecine de Strasbourg, en amont de la conférence de presse annoncée ce 26 septembre.

La Conférence des Doyens salue la création du «Centre national d’appui à la qualité de vie des étudiants en santé»

«Le bien-être des étudiants est une priorité majeure, car il a un impact important sur la réussite des études et sur l’épanouissement du projet professionnel. Nous souhaitons faire de nos étudiants des soignants compétents, engagés et heureux». Ainsi Jean Sibilia, président de la Conférence nationale des Doyens des Facultés de médecine, a-t-il souligné son engagement dans un communiqué le 15 juillet, à l’occasion de l’installation par Frédérique Vidal et Agnès Buzyn du «Centre national d’appui à la qualité de vie des étudiants en santé».

Les Doyens, vent debout contre la dernière année d’étude « en autonomie » votée par le Sénat

La Conférence des Doyens alerte sur les conséquences de l’amendement voté au Sénat qui va contraindre les étudiants de médecine générale et de certaines spécialités comme la pédiatrie et l’ophtalmologie, à effectuer une dernière année d’étude en « autonomie » pendant leur troisième année de formation, dans tous les territoires à faible densité médicale. « Or ces étudiants n’auront pas acquis l’ensemble des compétences permettant de garantir la sécurité des soins. » proteste la Conférence.