Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

« Des vœux d’unité, de cohésion et de santé pour la Santé »: Pr Jean Sibilia, président des doyens de médecine

Auteur /Etablissement :
Réforme des études de médecine, future loi sur la recherche, valeurs sociales, lutte contre les discriminations : le Pr Jean Sibilia, président de la Conférence des doyens de facultés de médecine fait un état des avancées sur les missions en cours en ce début 2020 et présente le bilan enthousiaste de ses deux années de mandat.
Réforme des études de médecine, future loi sur la recherche, valeurs sociales, lutte contre les discriminations : le Pr Jean Sibilia, président de la Conférence des doyens de facultés de médecine fait un état des avancées sur les missions en cours en ce début 2020 et présente le bilan enthousiaste de ses deux années de mandat.  

Réforme des études de médecine : "Sortir d’un échec programmé de la première année"

Rassurés par la réponse des ministres en charge de la Santé et de l’Enseignement supérieur* et une enveloppe allouée de 16 millions annuels, les doyens de médecine marque toutefois leur vigilance quant à la mise en place concrète de la réforme engagée sur les études de médecine. Avec, entre autres enjeux, de diversifier et d’accompagner les parcours afin d’ouvrir l’accès au cursus de médecine à des profils d’étudiants "moins stéréotypés" et de faire disparaître le concours et avec lui le trop haut niveau stress qui y était associé.
En pratique, la majorité des universités sont à cette heure en mesure de présenter leurs parcours de formation et leur capacité d’accueil, à l’exception de quatre d’entre elles qui devraient finaliser leur offre d’ici la fin du mois de janvier, a indiqué le président des doyens.
*Courrier de réponse des ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur

"Une vraie vision portée de ce qu’est la recherche en santé"

Attractivité des métiers de la recherche en santé, unification des statuts, création d’un ONDAM spécifique "recherche médicale": alors que se profile la nouvelle loi de programmation pluriannuelle de la recherche, la Conférence des doyens affiche ses propositions et ses attentes notamment en termes de financements, de moyens et d’éthique. «La recherche médicale moderne doit s’enrichir de champs dynamiques nouveaux comme ceux du numérique mais aussi réaffirmer son humanisme et ses valeurs éthiques et déontologiques plus que jamais légitimes dans une vision intégrative du "One Health"», est-il inscrit dans ses propositions.**
**Le déclin de la Recherche médicale française: Quels constats? Quelles solutions?

"2020-2030 : cette décennie doit être la décennie du patient"

Le 5 février prochain, lors des "Etats généraux de la formation et de la recherche médicale", le Pr Jean Sibilia passera la main de la présidence de la Conférence des doyens de médecine à une nouvelle équipe. A l’aube de cette nouvelle décennie, il espère voir poursuivre la feuille de route engagée :"Nous sommes en train de construire de nouvelles facultés, non pas seulement de médecine mais plus largement de la santé".
"Une nouvelle organisation pluriprofessionnelle de l’offre de soins se met en place, appelant à travailler ensemble en soins de proximité et en soins de recours", souligne-t-il, évoquant également  la transformation numérique qui l’accompagne et ses impacts sur la pratique quotidienne et l’offre de formation. "Une nouvelle décennie se dessine qui doit mettre plus d’humain dans les dispositifs et offrir une meilleure écoute au patient", conclut le président sortant.
Betty Mamane

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.