Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Décès d’Alain Hériaud : la communauté hospitalière en deuil

A l'annonce du décès d'Alain Hériaud, la Fédération hospitalière de France et la conférence des directeurs généraux de CHU ont exprimé leur tristesse et leur émotion. "Cette disparition est pour l’ensemble de la communauté hospitalière la perte d’un grand hospitalier et d’un grand serviteur du service public de santé." Dans un communiqué en date du 7 septembre, le CHU de Bordeaux rend hommage à son Directeur général honoraire et retrace son parcours riche et engagé.
A l’annonce du décès d’Alain Hériaud, la Fédération hospitalière de France et la conférence des directeurs généraux de CHU ont exprimé leur tristesse et leur émotion. "Cette disparition est pour l’ensemble de la communauté hospitalière la perte d’un grand hospitalier et d’un grand serviteur du service public de santé". Dans un communiqué en date du 7 septembre, le CHU de Bordeaux rend hommage à son Directeur général honoraire et retrace son parcours riche et engagé.
"Alain Hériaud a dédié toute sa carrière à l’hôpital public, à son évolution, et à l’amélioration constante de son organisation au service des patients. A la tête du CHU de Bordeaux, il a mené à bien des projets d’ampleur qui ont fait de cet établissement un hôpital d’excellence à la pointe des innovations. " rappelle le communiqué
En sa qualité de président de la conférence des directeurs généraux de CHU, il a accompagné avec force et détermination les mutations profondes qu’ont engagés ces établissements, tant en matière de soins que d’enseignement et de recherche.
"Humaniste, fidèle administrateur de la FHF, proche de ses équipes et de ses partenaires, Alain Hériaud était un homme respecté qui restera pour le monde hospitalier un grand dirigeant pour qui le service public avait valeur d’engagement." ont souligné Frédéric Valletoux, Président de la FHF, Jean-Pierre Dewitte, Président de la conférence des directeurs généraux de CHU et David Gruson, délégué général de la FHF.

La direction générale du CHU de Bordeaux fait part de sa grande tristesse à l’annonce de la disparition d’Alain Hériaud, Directeur général honoraire de l’établissement. Un communiqué revient sur son parcours riche et engagé.

Diplômé de l’Ecole Nationale de la Santé Publique et docteur en sciences économiques, Alain Hériaud débute sa carrière au centre hospitalier de Chartres (28). Il a occupé ensuite successivement les fonctions de directeur du centre hospitalier de Marmande (47) puis de Robert Debré d’Amboise (37).

En poste au CHU de Bordeaux à partir de 1986, il est nommé Directeur général de l’établissement en 1997.

Pendant ces 15 années, à la tête d’un des plus important CHU de France, Alain Hériaud, en étroite proximité avec les équipes médicales du CHU a conduit une politique consacrée au développement hospitalier, qui s’est traduite par la réalisation de nombreux projets parmi lesquels :

– Le développement de la coopération hospitalière territoriale et internationale. Alain Hériaud a assuré le Secrétariat général de l’Union Hospitalière du Sud-Ouest puis, la vice-présidence de la FHF d’Aquitaine. Il a également engagé le CHU dans des liens hospitaliers internationaux d’ampleurs avec l’Afrique, le Québec, le Liban, la Chine, la Francophonie…

– La promotion de la recherche clinique au CHU de Bordeaux, aujourd’hui classé au 4ème rang national. Il a été à l’initiative de la création d’Accelence GIE en recherche clinique, structure originale destinée à placer le CHU de Bordeaux et sa région au tout 1er rang des sites européens de recherche clinique industrielle.

– En 2009, il a participé à la grande réflexion nationale sur l’avenir des CHU pilotée par le Pr Jacques Marescaux dont l’objectif était de garantir « le maintien d’un niveau d’excellence des CHU dans chacun de leurs domaines de compétences ».

– La réalisation de programmes architecturaux majeurs du CHU : le centre François-Xavier Michelet en 2008, le centre Aliénor d’Aquitaine en 2012 et le lancement de nouvelles opérations : EHPAD d’Alzheimer et centre médico chirurgical Magellan.

Acteur engagé en faveur du développement des territoires, il a siégé au Conseil économique, social et environnemental de la région.

Alain Hériaud a été également administrateur de la Fédération Hospitalière de France et a présidé le Conseil d’Administration de la SHAM, Société Hospitalière d’Assurances Mutuelles, jusqu’en 2010.

De décembre 2010 à décembre 2012, Alain Hériaud a été Président de la Conférence des Directeurs Généraux de Centres Hospitaliers Régionaux Universitaires. Alain Hériaud avait été distingué officier de l’ordre national de la légion d’honneur.

Homme chaleureux, défenseur convaincu du service public hospitalier, Alain Hériaud a démontré au long de son exceptionnelle carrière, son engagement au bénéfice de ceux qui font confiance à l’hôpital public.

L’ensemble de la communauté hospitalo-universitaire bordelaise lui rend hommage et présente à ses proches ses condoléances sincères et émues.

La rédaction de RESEAU CHU exprime également toute son émotion

Alain Hériaud a présidé durant des années le comité de rédaction de RESEAU CHU qui se joint à ces hommages et salue la mémoire d’un grand hospitalier. En lien l’entretien  accordé en 2012 sur un thème qui lui était cher : la valeur ajoutée de l’hôpital universitaire.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.