Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Diabète : 2 patientes conviées aux 10 ans du réseau franco-suisse

Pour fêter les 10 ans de collaboration entre 9 hôpitaux universitaires au sein du réseau franco-suisse GRAGIL (Groupe Rhin-Rhône-Alpes-Genève pour la transplantation d'Îlots de Langerhans), le CHRU de Montpellier a organisé une conférence de presse en duplex avec les Hôpitaux Universitaires de Genève, le 8 mars 2007. Deux patientes ont témoigné.

Pour fêter les 10 ans de collaboration entre 9 hôpitaux universitaires au sein du réseau franco-suisse GRAGIL (Groupe Rhin-Rhône-Alpes-Genève pour la transplantation d’Îlots de Langerhans), le CHRU de Montpellier a organisé une conférence de presse en duplex avec les Hôpitaux Universitaires de Genève, le 8 mars 2007. Deux patientes ont témoigné.

Suivie au CHRU de Montpellier, l’une d’entre elles a bénéficié, le 1er février 2006 d’une transplantation d’îlots pancréatiques isolés à Genève. Affectée d’un diabète incontrôlable malgré un traitement par pompe à insuline, la greffe lui a permis un contrôle parfait de la glycémie avec des doses minimes d’insuline en une seule injection par jour. Dans le même temps, une autre patiente ayant reçu à Genève une transplantation d’îlots de Langerhans fête ses dix ans sans insuline.

Une collaboration franco-suisse : le réseau GRAGIL
Fondé en 1997, le réseau GRAGIL (Groupe Rhin-Rhône-Alpes-Genève pour la transplantation d’Îlots de Langerhans) regroupe actuellement les Hôpitaux Universitaires de Genève et 8 Centres Hospitaliers Universitaires de l’est et du sud de la France.

Première coopération de ce type au monde, ce réseau-modèle réunit l’expertise de la difficile procédure d’isolement au sein d’une organisation permettant la distribution des îlots dans plusieurs centres de transplantation. GRAGIL offre ainsi la possibilité d’une greffe à un plus grand nombre de patients diabétiques.

Le CHRU de Montpellier, par ses équipes des Maladies Endocriniennes (Professeur Eric RENARD et Professeur Jacques BRINGER), de Néphrologie-Transplantation (Professeur Georges MOURAD), d’Imagerie Médicale et Radiologie Interventionnelle (Professeur Patrice TAOUREL et Professeur Benoît GALLIX) et de Chirurgie Viscérale (Professeur Frédéric BORIE et Professeur Bertrand MILLAT), participe au réseau GRAGIL depuis 2003.

La transplantation d’îlots de Langerhans
Les îlots de Langerhans sont les cellules du pancréas qui produisent l’hormone insuline. La transplantation d’îlots de Langerhans est une forme de thérapie cellulaire s’adressant à des patients souffrant de formes graves de diabète de type 1 (insulinodépendant).

L’équipe du «Laboratoire d’Isolement et de Transplantation Cellulaire», dirigée par le Dr Thierry BERNEY, au sein des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), pratique l’isolement et la transplantation des îlots pancréatiques depuis 1990.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.