Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Groupe nantais d’éthique en santé, le Gneds multiplie les activités

Étude des protocoles de recherche, organisation d'une journée annuelle, mise à disposition de ressources documentaires, participation à des cafés éthiques... Le groupe nantais d’éthique dans le domaine de la santé multiplie ses interventions.

Étude des protocoles de recherche, organisation d’une journée annuelle, mise à disposition de ressources documentaires, participation à des cafés éthiques… Le groupe nantais d’éthique dans le domaine de la santé multiplie ses interventions.
Le groupe nantais d’éthique dans le domaine de la santé (Gneds) assure une mission d’information, de formation et de réflexion sur l’éthique dans le cadre des soins, au sein de l’hôpital mais peut aussi venir en aide aux personnes confrontées à des cas mettant en jeu des questions d’éthique : professionnels de santé du secteur public ou d’établissements ne disposant pas de ressources spécifiques dans le domaine de l’éthique, mais aussi aidants. La collaboration avec la direction de la recherche clinique représente une part importante de l’activité du Gneds qui veille au respect des règles d’éthique dans les protocoles de recherche non interventionnelle et contribue ainsi au rayonnement de la recherche clinique du CHU de Nantes.
Le Gneds prépare parallèlement, comme chaque année une journée d’éthique* le 12 janvier 2013 autour du thème : «La santé et le Net : quelle éthique pour les TIC  ? (technologies de l’information et de la communication)» Tables rondes, retours d’expériences… Les conférenciers s’interrogerot sur les nouveaux défis posés à la médecine par l’information et la communication via les réseaux informatiques. Cette journée est ouverte à toute public.
Par ailleurs, depuis quelques mois, le fonds documentaire du groupe est disponible à la bibliothèque universitaire, où l’on peut consulter librement ses revues et documents spécialisés.
Conformément à l’arrêté du 4 janvier 2012, un espace éthique régional, lieu d’échanges autour de projets d’enseignement, de recherche… est en cours de création sous la responsabilité du Pr  Gérard Dabouis, responsable de la consultation d’éthique clinique. Le Gneds en sera partie prenante.
Enfin, depuis 2012, le groupe a noué des liens avec l’espace éthique de Bretagne occidentale : « Nous avions contacté son président pour des conseils et un retour d’expérience. Il organise au CHU de Brest des cafés éthiques auxquels nous participons désormais, ainsi que plusieurs autres établissements, en visioconférence », explique le Pr Françoise Ballereau, présidente du Gneds. Pendant deux heures, une fois par mois, au cours de séances ouvertes à tous, la salle de visioconférence accueille des échanges autour des principaux thèmes motivant le recours au Gneds ou à la consultation d’éthique clinique*.
* dates et inscription : www.chu-nantes.fr

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.