Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Journée des Associations sous le signe de la complémentarité

Le 2 avril 2010 se tiendra la seconde édition de la "journée des associations". Initié en 2009, ce rendez-vous désormais annuel est l'occasion de renforcer le lien entre les associations et le Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes grâce à des échanges constructifs. 25 associations ont signé ou sont en passe de signer une convention, véritable reconnaissance de la complémentarité qu'apportent les bénévoles au travail des soignants. Chaque association bénéficie d'une page Web sur le site internet du CHU de Nîmes, d'autres actions piliers de reconnaissance sont à l'étude.

Le 2 avril 2010 se tiendra la seconde édition de la « journée des associations ». Initié en 2009, ce rendez-vous désormais annuel est l’occasion de renforcer le lien entre les associations et le Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes grâce à des échanges constructifs.
25 associations ont signé ou sont en passe de signer une convention, véritable reconnaissance de la complémentarité qu’apportent les bénévoles au travail des soignants. Chaque association bénéficie d’une page Web sur le site internet du CHU de Nîmes, d’autres actions sont à l’étude.

Les liens tissés entre les associations et les services de soins sont autant de maillons d’une chaîne d’aide et de soutien. La construction de ce réseau solidaire améliore le parcours de santé du patient durant l’hospitalisation mais aussi en amont et en aval du séjour.

Les associations de bénévoles à l’hôpital interviennent dans le cadre général de la mission des établissements de santé, en complémentarité avec le personnel. Chaque association de bénévoles apporte les réponses spécifiques aux attentes des personnes accueillies. Il peut s’agir d’un soutien par une présence, une
écoute, une réponse à une attente, un lien d’humanité.

Parmi la trentaine des associations intervenants au sein d u Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes, la plus ancienne et peut-être également la plus transversale est la V.M.E.H. (Visite des malades dans les Etablissements Hospitaliers).

L’association est aux côtés des patients à l’hôpital et des personnes âgées en maison de retraite : tous les mardis après-midi au CHU Carémeau et les jeudis au centre Ruffi. Ses bénévoles rendent visite aux patients à l’Hôpital Carémeau, proposent des animations* au moment des fêtes de fin d’année dans le hall d’entrée de l’Hôpital et dans certaines unités et ont lancé des activités dans le service Psychiatrie : jeux de cartes, peinture, puzzle, loto…

Quelques témoignages attestent des bienfaits de la présence amicale des volontaires
« Cela m’a fait du bien de parler avec vous, merci de m’avoir écouté. »
« C’est très bien ce que vous faites »
« Vous nous apportez un rayon de soleil »
« Je n’habite pas sur place mais de savoir que vous visitez régulièrement mon parent me rassure »

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.