Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Médecine nucléaire : le CHUGA à la pointe

Auteur /Etablissement :
La médecine nucléaire du CHU Grenoble Alpes a renouvelé un Tomographe par Emission de Positons (TEP) et 2 gamma-caméras avec scanner intégré. Un progrès considérable dans le parcours des patients nécessitant un dépistage précoce ou un suivi des cancers, des maladies cardio-vasculaires, maladies osseuses, pédiatriques et neurologiques.
La médecine nucléaire du CHU Grenoble Alpes a renouvelé un Tomographe par Emission de Positons (TEP) et 2 gamma-caméras avec scanner intégré. Un progrès considérable dans le parcours des patients nécessitant un dépistage précoce ou un suivi des cancers, des maladies cardio-vasculaires, maladies osseuses, pédiatriques et neurologiques.
Plus rapide et plus sensible, le nouveau TEP requiert l’injection d’une plus faible quantité de produit radioactif, un gain important pour le patient qui sera moins exposé.
Quant aux gamma-caméras, le CHU Grenoble Alpes a acquis un scanner intégré permettant de superposer l’image RX morphologique à l’image fonctionnelle.
Dans les deux cas, l’objectif est d’explorer avec la plus grande précision les organes . « L’arrivée de ces nouveaux équipements de dernière génération constitue un progrès considérable pour la prise en charge de nos patients », confie le Pr Jean-Philippe Vuillez, chef de service de Médecine Nucléaire au CHUGA. Et d’ajouter : « Ils nous permettent  de réaliser des examens plus rapides, plus pertinents et plus confortable pour le patient. » 
Le service de médecine nucléaire du CHU Grenoble Alpes est un service d’imagerie fonctionnelle polyvalent comportant toutes les techniques d’imagerie scintigraphique (gamma-caméra et TEP) ainsi qu’une unité d’hospitalisation.
Son activité est principalement consacrée à l’imagerie cardio-vasculaire, cancérologique, osseuse, pédiatrique et neurologique. Quant aux soins, ils se concentrent sur le traitement du cancer thyroïdien, des hyperthyroïdies, le traitement antalgique des métastases osseuses et l’étude de thérapeutiques innovantes.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.