Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le centre de maladies neuro-musculaires labellisé

Le centre de maladies neuro-musculaires composé d'unités neurologiques des CHU de Limoges et de Clermont-Ferrand, vient d'être labellisé par le Ministère de la Santé. La coordination en est assurée par le service de Neurologie du CHU de Limoges. Une reconnaissance obtenue en réponse à l'appel d'offres ministériel pour la création de centre de prise en charge des maladies rares, et qui donne de nouvelles perspectives à l'équipe du Professeur Vallat, chef de service de neurologie.

Le centre de maladies neuro-musculaires composé d’unités neurologiques des CHU de Limoges et de Clermont-Ferrand, vient d’être labellisé par le Ministère de la Santé. La coordination en est assurée par le service de Neurologie du CHU de Limoges. Une reconnaissance obtenue en réponse à l’appel d’offres ministériel pour la création de centre de prise en charge des maladies rares, et qui donne de nouvelles perspectives à l’équipe du Professeur Vallat, chef de service de neurologie.

Créée il y a plus de vingt ans pour diagnostiquer, prendre en charge les malades et conduire des projets de recherche, cette unité de neurologie du CHU de Limoges suit aujourd’hui près de 300 patients par an atteints de maladies neuro-musculaires et multiplie les échanges avec les spécialistes internationaux de ce type de pathologie.

Au côté du centre expert de Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) placé sous la responsabilité du Professeur Couratier, ce centre de maladies neuro-musculaires permet aux patients atteints de myopathies ou de neuropathies périphériques (polynévrites), de pouvoir disposer de l’ensemble des personnels et des moyens techniques adaptés à leurs pathologies.

Cette labellisation s’accompagne en effet de l’attribution de crédits qui vont permettre le recrutement de nouveaux personnels (médecin, secrétaire) et la sollicitation accrue de différentes compétences : kinésithérapeute, attaché de recherche clinique.

Ce centre de référence ainsi que le centre expert SLA sont localisés dans le département de Neurologie qui prend aussi en charge les autres malades atteints d’affections comme la Sclérose en Plaques, la maladie de Parkinson, les démences, les épilepsies, les troubles du sommeil etc…

Contact
Professeur Vallat
CHU de Limoges – Hôpital Dupuytren / 05 55 05 65 61

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.