Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Total relooking numérique pour le CHU de Nancy qui effectue une entrée sur le Web 2.0 avec des nouveaux supports dynamiques, branchés sur l’actualité santé régionale et nationale, et sources d’informations indispensables pour faciliter aux usagers la compréhension de l’institution hospitalo-universitaire lorraine. Un projet entièrement piloté et réalisé par la délégation à la communication et la direction du système d’information du CHU avec pour le site Internet, l’utilisation d’un logiciel gratuit et libre de droits.

Total relooking numérique pour le CHU de Nancy qui effectue une entrée sur le Web 2.0 avec des nouveaux supports dynamiques, branchés sur l’actualité santé régionale et nationale, et sources d’informations indispensables pour faciliter aux usagers la compréhension de l’institution hospitalo-universitaire lorraine. Un projet entièrement piloté et réalisé par la délégation à la communication et la direction du système d’information du CHU avec pour le site Internet, l’utilisation d’un logiciel gratuit et libre de droits.

Un nouveau site Internet
A travers un design pensé pour améliorer l’ergonomie et la lisibilité de ses contenus, le site privilégie un accès simplifié par catégorie de visiteur (patients ou professionnels) et direct aux informations les plus consultées : numéros d’urgences, plans d’accès aux différents hôpitaux, annuaires des consultations interactifs organisés par pathologie adultes et enfants.
Espace dédié à l’actualité, la page d’accueil du site propose aux internautes un agenda grand public et un agenda professionnel, des brèves sur l’actualité du CHU et de ses partenaires renouvelées chaque semaine qui côtoient des enquêtes de fond sur les innovations, les pratiques et les initiatives propres à l’établissement.
Dans les prochaines semaines, de nouvelles rubriques viendront enrichir le site, un forum sera ouvert pour permettre aux internautes de s’exprimer sur des grandes thématiques de santé et d’ici janvier 2014, des liens seront faits avec le site de la Maternité Régionale Universitaire dans le cadre de la fusion des 2 établissements.
Par an, le site du CHU de Nancy enregistre 210 000 visites pour 400 000 pages vues.
Une page officielle Facebook « CHU de Nancy »
En choisissant de s’afficher sur le réseau social, le CHU de Nancy entend faciliter l’accès à l’information santé et développer sa visibilité auprès de nouveaux publics.
Il s’agit d’ouvrir une nouvelle porte à la démocratie sanitaire en relayant autrement les campagnes de santé publique, et en apportant une plus grande visibilité aux initiatives et actions de générosité destinées aux patients du CHU. En complément des nombreux autres réseaux de santé lorrains, ce nouvel outil contribue à améliorer l’information des citoyens sur la vie de leur territoire de santé.
Un QR code
Le CHU de Nancy se dote d’un QR code destiné à être apposé sur l’ensemble des supports de communication papier de l’établissement (affiche, flyer, plaquette, etc.), pour permettre aux détenteurs de smartphones de se connecter immédiatement au site Internet du CHU.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”