Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le CHU rend hommage à Stephan Vanhove athlète et transplanté

Lors des 17ème jeux mondiaux des Transplantés qui ont eu lieu en Australie du 22 au 29 août 2009, l'équipe de France composée de 30 compétiteurs s'est vue récompenser par 16 médailles d'or, 15 médailles d'argent et 10 médailles de bronze. Parmi les 16 médaillés d'or, un athlète alsacien s'est particulièrement distingué en obtenant à lui seul 4 médailles d'or en natation. En effet il a remporté le 50m brasse, le 100m brasse, le 50m papillon et enfin le 200m individuel 4 nages. Cet athlète hors pair est Stephan Vanhove. Il est greffé du rein depuis le 13 mars 2008. Il fait la fierté de l'équipe de néphrologie - transplantation rénale du CHU de Strasbourg.

Lors des 17ème jeux mondiaux des Transplantés qui ont eu lieu en Australie du 22 au 29 août 2009, l’équipe de France composée de 30 compétiteurs s’est vue récompenser par 16 médailles d’or, 15 médailles d’argent et 10 médailles de bronze. Parmi les 16 médaillés d’or, un athlète alsacien s’est particulièrement distingué en obtenant à lui seul 4 médailles d’or en natation. En effet il a remporté le 50m brasse, le 100m brasse, le 50m papillon et enfin le 200m individuel 4 nages. Cet athlète hors pair est Stephan Vanhove. Il est greffé du rein depuis le 13 mars 2008. Il fait la fierté de l’équipe de néphrologie – transplantation rénale du CHU de Strasbourg.

En célébrant l’exploit de Stephan Vanhove le jeudi 17 juin 2010, l’équipe de néphrologie-transplantation du Professeur Bruno Moulin souhaite sensibiliser le grand public sur l’importance du don d’organe et prouver que lorsqu’un malade est transplanté, il peut revivre normalement et même être l’auteur d’ exploits sportifs.

Sport et transplantation
Depuis 1978, les Jeux Mondiaux des Transplantés (World Transplant Games) sont organisés tous les deux ans, sous l’égide de la World Transplant Games Federation (WTGF) pour sensibiliser le grand public à la réussite de la transplantation et à la nécessité du don d’organes, en mettant en avant des athlètes greffés.

Au-delà de la rencontre sportive, les Jeux mondiaux des transplantés représentent une aventure humaine, une leçon d’humanité, de fraternité et de solidarité …

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

A Nantes, un vers marin contribue à sauver un grand brûlé

L’été dernier, le CHU de Nantes a accueilli un patient brûlé sur 85% de son corps. Face à un pronostic vital engagé et à une absence d’alternative, les médecins ont alors demandé l’accord de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour utiliser un pansement oxygénant à base de ver marin (Arenicola Marina) et tenter de le sauver. Si ce produit est encore en phase expérimentale, les résultats semblent prometteurs. Nous avons interrogé le Pr Pierre Perrot, Chef de service du Centre des brûlés du CHU de Nantes, sur cette première.