Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Conseil économique social et environnemental engage la société civile dans l’accompagnement de la campagne vaccinale contre la COVID-19

Auteur /Etablissement :
La commission temporaire et le collectif citoyen instaurés par le Conseil économique social et environnemental dans le cadre de la campagne vaccinale contre la COVID-19 ont initié leurs travaux fin janvier. Les premières recommandations seront rendues le 23 février.

La commission temporaire et le collectif citoyen instaurés par le Conseil économique social et environnemental dans le cadre de la campagne vaccinale contre la COVID-19 ont initié leurs travaux fin janvier. Les premières recommandations seront rendues le 23 février.
Sous l’égide du Premier Ministre, le Conseil économique social et environnemental (CESE) a lancé différents travaux pour collecter des données sur l’accompagnement de la campagne vaccinale, à travers la mise en place d’une commission temporaire, d’un collectif de citoyens et de la plateforme de consultation citoyenne vaccinationcovid.lecese.fr. Chacun de ses programmes a pour objectif de rassembler les préoccupations et interrogations de citoyens ainsi que de la société civile organisée.

La commission temporaire prépare son premier rapport

La commission temporaire chargée de proposer des recommandations au pouvoir exécutif et au Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale poursuit son travail d’auditions et de consultations des parties prenantes de la campagne. Ces parties pouvant avoir une responsabilité scientifique ou sanitaire, comme la HAS ou l’ARS ; ou une responsabilité logistique locale, tels que les collectivités.
La commission a également démarré une réflexion sur « l’accélération de la fabrication des vaccins et la question de la licence d’office, ainsi que sur les questions de logistique aval autrement dit de distribution ». Le 28 janvier, elle entendait à cet effet trois personnes:
– Laetitia Buffet, responsable de la Task force dédiée à la logistique de la campagne de vaccination.
– Gwladys Hure, chargée de la coordination de l’action de communication autour de la campagne vaccinale.
– Muriel Dahan, inspectrice à l’Inspection générale des affaires sociales Task force interministérielle vaccins et Responsable recherche et pharmacie, membre de l’Académie nationale de pharmacie.
Le 23 février prochain, la commission temporaire présentera son premier rapport avec des recommandations. Cette présentation se fera en assemblée plénière au CESE. Le comité procédera à des retours réguliers, afin d’informer le CESE sur l’avancement des travaux.

Les recommandations du collectif citoyen

Après son installation ce 16 janvier, le collectif citoyen a ouvert sa première session de travail, le jeudi 28 janvier. Avec une double ambition:
– comprendre les perceptions, compréhensions, préoccupations et aspirations des citoyens, vis-à-vis de la campagne vaccinale
– informer des citoyens sur cette campagne, à travers des auditions, afin de « nourrir leurs réflexions et recommandations futures ».
Le CESE souhaite renforcer les interactions entre la commission temporaire et les citoyens tirés au sort. Ce croisement d’opinions entre les organisations de la société civile et le collectif est considéré comme un enjeu crucial et évolutif de la campagne vaccinale.
Deux nouvelles sessions sont prévues au mois de février et de mars 2021. Ces deux prochaines réunions permettront de produire les recommandations pour la campagne grand public. Cette dernière est censée débuter courant avril.

Déjà 1200 contributions sur vaccinationcovid.lecese.fr

Le CESE a lancé cette plateforme afin de collecter les préoccupations, questionnements et attentes des citoyens. L’objectif est aussi de récolter des propositions concernant la campagne vaccinale. Cette collecte permettant de nourrir la commission temporaire.
Près de 1 200 contributions aux questionnaires ont déjà été déposées. Le CESE peut ainsi comprendre les raisons d’acceptation de la vaccination mais aussi l’opposition à cette campagne. Cette compréhension permettrait d’établir des solutions et des actions favorisant l’acceptabilité du vaccin.
Par ailleurs, plus d’une centaine de questions ont été posées sur la campagne. Des réponses sont apportées par le Conseil de la stratégie vaccinale ainsi que par le CESE. Plus de la moitié aurait déjà obtenu des réponses, rendues publiques sur le site du CESE.
Pour en savoir plus: https://www.lecese.fr/#

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.