Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le grand déménagement : un projet artistique !

Trier, ranger, classer, jeter, dépouiller, emballer, empaqueter, dégarnir, transporter, enlever, partir… Un propos artistique déroutant tenu par Emilie Lemoine aux patients du centre d’accueil thérapeutique à temps partiel Philéas Fogg au CHU de Nantes.

Trier, ranger, classer, jeter, dépouiller, emballer, empaqueter, dégarnir, transporter, enlever, partir… Un propos artistique déroutant tenu par Emilie Lemoine aux patients du centre d’accueil thérapeutique à temps partiel Philéas Fogg au CHU de Nantes.
Diplômée de l’école des Beaux-Arts de Nantes, Émilie Lemoine développe un parcours artistique de plasticienne et de scénographe. Elle est intervenue dans le CATTP Philéas-Fogg* tout début 2013 pour une dizaine d’ateliers hebdomadaires durant lesquels elle a fait travailler une douzaine de patients sur des interventions d’arts plastiques autour de l’idée de trier, classer, transformer et emballer…
Les patients ont par exemple été invités à raconter leur meilleur souvenir, d’abord par écrit puis en le matérialisant. Pour lui donner forme, ils ont utilisé toutes sortes de matériaux, dont notamment du papier bulle. François, qui a pensé à une virée au Mont Saint-Michel faite enfant avec ses parents, a dû travailler le volume ! Virginie, pensant aussi aux vacances familiales, a réalisé un sac de plage !
Un papier peint sonore
Lors d’une autre séance, les patients ont listé tous les bruits qu’ils entendent dans leur appartement (chaudière, réfrigérateur…), dans les couloirs de l’immeuble (cris, ascenseur…) et aux abords de leur logement (voitures, oiseaux…). Tous ces sons ont été collectés puis rassemblés pour donner forme à des symboles, des onomatopées ou des objets. Ces images ont été peintes dans un camaïeu de bleu, découpées, puis regroupées, et enfin photographiées, dupliquées, et imprimées sur des lés de papier peint.
Pour clôturer cette belle collaboration, les œuvres ont été emballées dans des cartons et exposées entre un camion de déménagement et la salle du Doubs, place des Lauriers à Nantes, le 18 mars dernier. L’événement a donné lieu à un vernissage et un moment de partage. Chacun est reparti avec les souvenirs qu’il souhaitait emporter.
*Philéas Fogg est l’un des centres d’accueil thérapeutiques à temps partiel (CATTP) du CHU de Nantes qui accueillent des patients souffrant de troubles psychiatriques. Ils constituent une vraie alternative à l’hospitalisation en permettent aux personnes suivies de venir quelques heures par semaine pour des thérapies de groupe, des ateliers artistiques, des rencontres… Le CATTP est lieu non médicalisé ou les patients viennent librement pour retrouver leur autonomie et leur place de citoyen. Une grande partie du travail en CATTP se concentre sur la resocialisation. Ces structures font régulièrement appel à des artistes pour des projets culturels avec les patients.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”