Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Samu 69 de Lyon expérimente SAUV Life

L'application gratuite « SAUV Life » qui permet à tous de devenir « citoyen sauveteur » arrive dans le Rhône. Le Samu 69 des Hospices Civils de Lyon l'expérimente depuis mars 2019.

L’application gratuite « SAUV Life » qui permet à tous de devenir « citoyen sauveteur » arrive dans le Rhône. Le Samu 69 des Hospices Civils de Lyon l’expérimente depuis mars 2019.
50 000 personnes meurent d’un arrêt cardiaque en France chaque année. Dans le Rhône, 1.040 arrêts cardiaques non attendus ont été pris en charge par un Smur en 2018, soit presque 3 par jour. Ces chiffres ne sont pourtant pas une fatalité. La chaîne de survie qui désigne l’ensemble des gestes et moyens qui permettent d’augmenter le nombre de personnes sauvées repose sur une reconnaissance de l’arrêt cardiaque par le témoin (la victime ne réagit pas et ne respire pas), une alerte précoce aux services de secours (les sapeurs-pompiers via le 18 ou le SAMU via le 15) et la mise en place rapide de gestes simples qui permettent de sauver des vies : massage cardiaque et pose d’un défibrillateur accessible au grand public avant l’arrivée des secours spécialisés.

« 1 minute sans massage cardiaque = 10% de survie en moins »

Chaque minute passée sans pratiquer de massage cardiaque fait perdre 10% de chance de survie aux victimes d’arrêt cardiaque. Le délai moyen d’arrivée des secours auprès des victimes dépassant les dix minutes, les témoins sur place sont les premiers à pouvoir pratiquer les gestes permettant de sauver la victime d’un arrêt cardiaque. D’où l’importance de l’application SAUV Life. 

SAUV Life : comment ça marche ? 

1 Le SAMU reçoit un appel pour un arrêt cardiaque, il envoie simultanément une équipe de secouristes sapeurs-pompiers et une équipe médicale du SAMU, et déclenche l’application SAUV Life.
2 Les citoyens volontaires inscrits sur l’application sont géolocalisés et ceux se trouvant à proximité sont dirigés, s’ils acceptent, vers la victime de l’arrêt cardiaque.
3 Au téléphone, le SAMU indique aux citoyens volontaires les gestes qui sauvent à effectuer. 
4 Les citoyens volontaires réalisent les gestes qui sauvent en attendant les secours. Puis, le SAMU prend le relai une fois arrivé sur place.
A lire également :
Déploiement au CHU de Rouen de l’application qui sauve des vies
Arrêt cardiaque : le SAMU 38 adopte SauvLife, l’appli citoyenne qui sauve des vies
SauvLife : lancement à Lille de l’appli qui va sauver des vies

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.