Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les patients âgés étrennent une partie du nouvel hôpital

49 personnes découvraient -depuis leur brancard- le nouveau bâtiment dédié à la prise en charge des pathologies de la personne âgée, ses excellentes conditions de soins et le confort hôtelier de ses 120 chambres à un lit, lumineuses et spacieuses. Plus de 200 professionnels ont été mobilisés en ce mois de septembre 2013 pour effectuer leur transfert des services soins de suite et réadaptation gériatrique et de médecine aiguë gériatrique sur le site unique du Nouvel Hôpital d’Orléans. Une opération d’envergure qui s’est déroulée sans accroc.

49 personnes découvraient -depuis leur brancard- le nouveau bâtiment dédié à la prise en charge des pathologies de la personne âgée, ses excellentes conditions de soins et le confort hôtelier de ses 120 chambres à un lit, lumineuses et spacieuses. Plus de 200 professionnels ont été mobilisés en ce mois de septembre 2013 pour effectuer leur transfert des services soins de suite et réadaptation gériatrique et de médecine aiguë gériatrique sur le site unique du Nouvel Hôpital d’Orléans. Une opération d’envergure qui s’est déroulée sans accroc.

Désormais regroupée et réorganisée, la filière gériatrique simplifie le parcours du patient âgé tout en répondant aux besoins d’aval des services de spécialités. Dans ce nouvel environnement, les malades vont apprécier le temps d’attente réduit aux urgences adulte et la plus grande disponibilité du personnel soignant.
Ce 1er bâtiment -qui représente 10% de la surface du futur hôpital – atteste du bon déroulement de la construction, remarquable compte tenu de l’ampleur du chantier. Il sert aussi de vitrine aux nouvelles méthodes de travail. En effet, les équipes en poste expérimentent le fonctionnement qui sera généralisé en 2015, fruit d’une réflexion qui a impliqué plus de 300 professionnels. Evolution notable, les soignants sont déchargés de nombreuses tâches annexes et chronophages grâce au déploiement de processus techniques et logistiques originaux. Ainsi, ils ne délivrent plus de médicaments car la préparation des piluliers individuels relève dorénavant de la pharmacie. Quant aux tâches hôtelières, elles incombent à de nouveaux professionnels : les agents logistiques.
En gestation depuis 10 ans, le nouvel hôpital sera achevé dans 18 mois. Il accueillera l’ensemble des activités de médecine, chirurgie et obstétrique du CHR d’Orléans ainsi les médecines de spécialités, la chirurgie, le pôle femme-enfant et le plateau technique. Un outil à la pointe du progrès répondant au service de la santé des habitants du nord de la région Centre.
Le 1er bâtiment du Nouvel Hôpital regroupe les services de médecine aigüe gériatrique et de soins de suite et réadaptation gériatrique soit 120 lits. Il abrite également les consultations gériatriques, un espace de rééducation neuf et moderne (kinésithérapie, ergothérapie etc.), le service Restauration, les crèches du personnel et 43 logements pour les internes.
Tant au niveau architectural qu’organisationnel ce premier bâtiment préfigure le nouvel hôpital :
– façades colorées et animées des brise-soleil
– espaces intérieurs fluides et ponctués de patios
– 80% de chambres individuelles confortables,
– Un plateau technique high-tech
– Une organisation logistique robotisée
– une signalétique par point de couleur

Sur le même sujet
En images : la seconde vie du chantier du nouvel hôpital d’Orléans
Orléans J-3 ans
Nouvel Hôpital : un suivi de chantier satisfaisant
Orléans : construction en images du nouvel hôpital
Le nouvel hôpital d’Orléans : 1er hôpital régional certifié HQE
Le Nouvel Hôpital d’Orléans

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.