Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lutter contre les plaies chroniques

"Harmoniser les pratiques de traitement local des plaies chroniques" Ainsi se résume la mission du groupe « Plaies et cicatrisations » créé par le CHU de Reims

« Harmoniser les pratiques de traitement local des plaies chroniques » c’est ainsi que se résume la mission du groupe « Plaies et cicatrisations » créé par le CHU de Reims.

Un poste pour deux
Sylvie Ménétrier et Laurence Lambert partagent un poste d’infirmière dédié à cette mission. Ne privilégiant ni la théorie ni la pratique, elles ont choisi de rester à mi-temps en consultation de dermatologie pour «être toujours sur le terrain et appliquer ce que nous préconisons».

L’activité du groupe « Plaies et cicatrisations »
Durant 6 mois, Sylvie et Laurence ont rencontré les cadres infirmiers et le personnel soignant des services de l’hôpital et des maisons de retraite afin d’expliquer l’aide qu’elles pouvaient apporter dans la prise en charge des escarres, des ulcères de jambes et de proposer leurs conseils en matière d’achat de matériels de prévention (matelas anti escarres…).

Avec certains services, elles travaillent sur l’évaluation des risques selon l’échelle de Norton ; méthode qui permet d’évaluer les moyens à mettre en place qu’ils soient préventifs ou curatifs.
Au quotidien elles répondent aux demandes de renseignements concernant un traitement local ou l’utilisation d’un support.
Elles organisent également des journées thématiques pour les infirmières libérales, les soignants de l’hôpital et les médecins généralistes ; l’occasion de rappeler les bonnes pratiques d’hygiène…

Bientôt, elles enseigneront dans les écoles d’infirmières et d’aides-soignantes. D’ores et déjà, elles préparent des séances de formation au sein du service de dermatologie pour les infirmières qui souhaitent s’initier au traitement des plaies. Mobiles, elles peuvent également dispenser cet enseignement dans les services à la demande des surveillantes.

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.