Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Maternité et tabac : une journée d’échange, de nouveaux projets

Une journée d'échange entre le Pr Delcroix, les médecins et soignants de l'hôpital de la mère et de l'enfant, la direction générale du CHU et l'ARH Limousin a permis de poser les bases de nouvelles actions pour mieux sensibiliser les femmes enceintes suivies par l'hôpital à l'arrêt du tabac.

Une journée d’échange entre le Pr Delcroix, les médecins et soignants de l’hôpital de la mère et de l’enfant, la direction générale du CHU et l’ARH Limousin a permis de poser les bases de nouvelles actions pour mieux sensibiliser les femmes enceintes suivies par l’hôpital à l’arrêt du tabac.

Le Pr Delcroix gynécologue obstétricien au CHU de Lille et responsable du programme « Maternité sans tabac » au sein du réseau Hôpital sans tabac est venu au CHU de Limoges à l’occasion de cette journée.

Un questionnaire renseigné par 260 personnels de l’hôpital a d’abord permis de mieux connaître le niveau de sensibilisation de chacun aux risques de l’addiction tabacologique chez la femme enceinte, et la qualité des informations données aux futures mamans sur ce sujet.

L’hôpital de la mère et de l’enfant du CHU de Limoges a déjà mis en place une politique d’accompagnement des femmes enceintes, qui s’est réalisée grâce au travail d’une sage-femme, qui prend en charge les femmes enceintes et les aide au sevrage pendant leur maternité.

Le Dr Aboyans, tabacologue et cardiologue à l’hôpital Dupuytren, qui accompagne cette démarche et le Pr Delcroix (gynécologue obstétricien au CHU de Lille et responsable du programme Maternité sans tabac au sein du réseau Hôpital sans tabac) invité de cette journée, ont démontré à tous la nocivité du tabac chez la femme enceinte et les dégâts qu’il peut entraîner sur le foetus.

La direction générale du CHU et la direction de l’ARH ont affirmé à cette occasion la volonté de poursuivre la réalisation d’un plan régional de lutte contre le tabac pendant la grossesse, avec une mission pédagogique régionale de formation des sages femmes dans les autres sites. Une action qui s’intégre dans la réforme Patient Santé Territoire.

D’autres appareils de dosage du monoxyde de carbone vont aussi être commandés pour permettre aux sages femmes de pratiquer des dosages par voies respiratoires au moment de l’accouchement afin d’évaluer les conséquences de l’intoxication chez le nouveau-né.

Le CHU de Limoges va aussi mettre en place un dépistage et un accompagnement des enfants victimes du monoxyde de carbone et, grâce à l’expérience déjà acquise des tabatocogues locaux, prendre en charge les femmes enceintes fumeuses…et tous ceux et celles qui désirent arrêter de fumer pour améliorer l’environnement du foetus.

Bien sur, la prise de conscience collective des soignants se trouve aussi renforcée par cette journée.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.