Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

NTIC et réseaux de soins : les premières réalisations du CHU

Depuis quelques années, le monde de la santé a vu apparaître un nouveau mode d'organisation autour de la prise en charge des malades : le réseau de santé dont l'organisation et l'efficience reposent pour partie sur les Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Pour répondre aux besoins spécifiques des promoteurs de réseaux* dont il est partenaire, le CHU de Grenoble a développé au sein de son service informatique une expertise professionnelle et technique en matière de NTIC. Plusieurs réalisations ont vu le jour : sites web, plate forme d'échange de données sécurisées, équipement pour visioconférence...

Depuis quelques années, le monde de la santé a vu apparaître un nouveau mode d’organisation autour de la prise en charge des malades : le réseau de santé dont l’organisation et l’efficience reposent pour partie sur les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.
Pour répondre aux besoins spécifiques des promoteurs de réseaux* dont il est partenaire, le CHU de Grenoble a développé au sein de son service informatique une expertise professionnelle et technique en matière de NTIC. Plusieurs réalisations ont vu le jour : sites web, plate forme d’échange de données sécurisées, équipement pour visioconférence…

Le réseau Nord alpin des urgences
Depuis un an, le Réseau Nord Alpin des Urgences possède un site web : www. renau.org .
Il assure la communication entre les urgentistes de l’arc alpin. Au départ, il mettait à disposition de ses membres un annuaire de l’ensemble des établissements de santé et des acteurs participant à la filière de l’urgence dans l’Arc Alpin.
Aujourd’hui, il s’est enrichi d’outil supplémentaires : un recueil de référentiels, un agenda sur les principaux évènements professionnels et un recueil d’évaluation.

Réseau de cancérologie de l’arc alpin
www.arcalpin-onco.org est le site web du réseau de Cancérologie de l’Arc Alpin. Il est divisé en 2 parties : une partie publique essentiellement tournée vers l’information du patient, une partie « privée » réservée à l’activité des professionnels de santé. Cette dernière permet aux membres du réseau de s’inscrire en ligne aux différentes visioconférences organisées par l’unité de concertation du CHUG. Grâce aux visioconférences, des chirurgiens, des radiothérapeutes, des oncologues, des spécialistes d’organes, des médecins généralistes se concertent régulièrement, quelque soit leur établissement d’exercice en Isère, Savoie et Haute Savoie, pour décider de la stratégie thérapeutique à prescrire aux patients atteints de cancer.
Le site leur donne aussi accès aux coordonnées des professionnels du réseau (annuaire) ainsi qu’à un ensemble de recueils de consensus qu’ils peuvent compléter si besoin en ligne .

Plate-forme d’Echange pour les Professionnels de Santé
PEPS: est une Plate-forme d’Echange pour les Professionnels de Santé. Elle a pour vocation première de partager de manière sécurisée de l’information patient entre tous les acteurs sanitaires et médico-sociaux responsables de sa prise en charge (réseau ville hôpital) – www.peps-sante.org : prototype libre d’accès
La plateforme PEPS est aujourd’hui utilisée par les réseaux RENAU (REseau Nord Alpin des Urgences) et RESURCOR (RESeau des Urgences CORonariennes), Réseau d’Angiologie et le réseau de Médecine Nucléaire ; elle est également testée au sein du CLIC de Grenoble (Centre Local d’Information et de Coordination Gérontologique)

Faire vivre la communauté hospitalière franco québécoise
Quatre sites web ont été mis en ligne dans le cadre d’une collaboration hospitalière franco-québécoise autour de la santé de l’enfant. Ce sont des plates-formes de diffusion et d’échange des pratiques médicales et paramédicales en matière de cardiopédiatrie : www.cardioped.org, réalisé à Québec, de périnatalité : www.perinat.com et de nutrition de l’enfant : www.nutriped.org.
Ces sites sont en libre accès à destination du grand public mais également des professionnels de santé, via le portail www.santedelenfant.org ,. Un site web de formation en ligne a été réalisé par les sages femmes du CHUG et des enseignantes de l’école de sage femmes. Dédié au suivi de grossesse et illustré de vidéos, il s’adresse plus spécifiquement aux professionnels de la périnatalité et aux étudiants : www.consultations-prenatales.org,
Des visioconférences sont réalisées tous les mois lors de staffs entre les services de cardiopédiatrie de Grenoble, Lyon et Québec. Il concernent des cas cliniques difficiles pour lequel l’échange entre les praticiens apporte une aide décisive dans la prise en charge.

Sont en cours de conception ou de développement les projets de médiathèque virtuelle (déjà disponible sur l’intranet du CHU) et de plateforme de formation en ligne (e-learning).

Le réseau de santé est au coeur d’une « révolution culturelle » tant au niveau des pratiques professionnelles qu’au niveau de l’appropriation des nouvelles technologies de l’Informationet de la Communication dans l’activité quotidienne du professionnel de santé et dans leur formation. De par sa réactivité, ses compétences acquises, le nombre de projets réalisés et à venir, l’équipe « réseau » de la DSIO du CHUG est aujourd’hui reconnue comme un partenaire mais aussi un prestataire technique sur lequel compter pour accompagner l’implantation des NTIC et l’essor des réseaux de santé en Région Rhône Alpes.

* La vie d’un réseau repose sur deux axes importants :
– la complémentarité et l’organisation des acteurs qui y sont engagés (professionnels de santé libéraux, instituts médico-social et établissements de santé tels le CHUG)
– les moyens et les outils mis à leur disposition pour gérer le réseau notamment pour communiquer et informer quelque soit l’étendue de la zone d’intervention du réseau, pour assurer la coordination et la continuité des soins et en évaluer la qualité mais aussi pour partager des informations patients communes sécurisées et enfin pour harmoniser les pratiques professionnelles et constituer des bases de connaissances.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”