Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

« Previchute » : un serious game pour éviter la chute des seniors

Glisser sur le carrelage mouillé de la salle-de-bains, se prendre les pieds dans le tapis, tomber dans les escaliers… Avec l’âge, le domicile devient le lieu de tous les dangers. Selon les dernières statistiques du Ministère de la santé « Une personne sur trois de 65 ans et plus vivant à domicile chute dans l’année ; dans la moitié des cas, l’accident est dû à l’environnement, à la disposition du mobilier, aux marches trop hautes…». Pour prendre conscience de la dangerosité d’un aménagement intérieur inadapté, un serious game* met en scène en réalité virtuelle 3D les déplacements d’une personne dans un appartement

Glisser sur le carrelage mouillé de la salle-de-bains, se prendre les pieds dans le tapis, tomber dans les escaliers… Avec l’âge, le domicile devient le lieu de tous les dangers. Selon les dernières statistiques du Ministère de la santé « Une personne sur trois de 65 ans et plus vivant à domicile chute dans l’année ; dans la moitié des cas, l’accident est dû à l’environnement, à la disposition du mobilier, aux marches trop hautes…».

Pour prendre conscience de la dangerosité d’un aménagement intérieur inadapté, un serious game* met en scène en réalité virtuelle 3D les déplacements d’une personne dans un appartement. Pendant tout le parcours, l’attention du joueur est attiré sur les éléments générateurs de chute et les solutions préconisées pour les supprimer.

La prévention par le jeu : les séniors mis en situation apprennent grâce au jeu à repérer les risques. Ils prennent conscience des adaptations nécessaires. Cette mise en sécurité de leur logement les aidera à conserver plus longtemps leur autonomie et une bonne qualité de vie.

« Previchute  est également un outil de formation à la fois ludique et pédagogique pour les étudiants et les infirmiers et les ergothérapeutes », souligne le Pr Erwan l’Her, Directeur des opérations du Cesim Santé et Chef du service des urgences au CHRU de Brest. « Ce Serious Game, et plus globalement les nouvelles technologies, nous permettent d’assurer des formations au plus proche de la réalité, via des simulations inspirées par le quotidien ».
 
Précichute a été conçu par le Centre de Simulation en Santé brestois Cesim Santé, l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) et la société de téléassistance ARKEA Assistance en lien avec des ergothérapeutes du CHU. Sa conception a été confiée à la société brestoise Virtualys. Pour Arkéa Assistance, ce jeu s’inscrit dans une dynamique de prévention pour le bien vieillir. «La chute domestique n’est pas une fatalité. L’anticipation constitue une parade efficace. Nous voulons montrer à travers ce jeu que, quelques aménagements suffisent pour éviter la chute au domicile » explique Isabelle Pitard, Directeur Général d’Arkéa Assistance. Ce jeu participe à la démarche globale de la société en faveur du maintien à domicile et de l’indépendance des seniors.
 
Prévi-chute est accessible sur le site https://www.arkeaassistance.fr/
En savoir plus
Cesim Santé,
structure innovante d’enseignement et de recherche, pour l’amélioration de la qualité des soins, le Centre de Simulation de la collaboration étroite entre le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Brest (CHRU) et l’Université de Bretagne Occidentale (UBO). Équipé de mannequins simulateurs de patients, de matériel de haute technologie de l’information et de la communication, et animé par des professionnels enseignants, le Cesim Santé reconstruit situations de soins, afin de permettre un apprentissage par l’action. Il prépare ainsi les participants à agir de façon optimale, avant d’être confrontés aux patients, notamment lors de situations critiques. D’autres serious games sont en cours de développement au CESIM Santé
 
Arkéa Assistance (www.arkeaassistance.fr), filiale du Crédit Mutuel Arkéa, est une société de Téléassistance ayant son siège social à Brest. Elle bénéficie de l’agrément simple des Services, permettant à ses abonnés de bénéficier de la réduction d’impôts de 50 % au titre des Services à la Personne. L’abonnement (24,90€ par mois) est sans durée d’engagement ni frais de résiliation. L’installation est réalisée au domicile et ce partout en France.

Virtualys (www.virtualys.fr) est une entreprise d’ingénierie logicielle spécialisée en réalité virtuelle et 3D temps réel. Elle existe depuis 1997 suite à un essaimage de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Brest. Ses compétences en développement logiciel, systèmes d’information et 3D permettent de répondre à un large éventail de projets (laboratoires scientifiques, industriels dans le domaine de la santé…). VIRTUALYS a une forte activité de recherche et développement qui se traduit par le financement de thèses et par la participation à des projets collaboratifs.
 
* Outil de simulation utilisant les nouvelles technologies ayant pour objectif de sensibiliser le public sur un message particulier.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”