Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Recherche nancéenne : 10 programmes d’envergure pour près de 11 millions d’euros

Reconnu pour son engagement dans la recherche, Nancy entend conforter sa position en investissant davantage encore dans le progrès médical. En 2013, il a remporté 10 programmes lauréats pour près de 11 millions d'€ avec à la clé, la création de nouvelles expertises fondées sur l'étude et l'évaluation des techniques médicales innovantes qui préfigurent la médecine de demain.

Reconnu pour son engagement dans la recherche, Nancy entend conforter sa position en investissant davantage encore dans le progrès médical. En 2013, il a remporté 10 programmes lauréats pour près de 11 millions d’€ avec à la clé, la création de nouvelles expertises fondées sur l’étude et l’évaluation des techniques médicales innovantes qui préfigurent la médecine de demain. 
 
Le secret de la progression nancéenne, le réseau que le CHRU a su tisser avec les professionnels de santé du territoire, en lien avec de nombreux laboratoires de l’Université de Lorraine, de l’INSERM, du CNRS et des entreprises privées de la région. Résultat : Nancy remporte un palmarès 2013 étoffé d’appels à projets nationaux et internationaux, toujours très concurrentiels : 10 programmes lauréats pour près de 11 millions d’Euros.
Ces projets concernent des maladies fréquentes comme l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque ou certaines infections mais aussi des innovations diagnostiques et thérapeutiques de haute technicité et des projets au plus près des patients comme les soins infirmiers.
 
Dimension européenne pour le programme « Fibro-Targets » qui confie aux équipes du CHRU la direction et la coordination des travaux de médecine cardiovasculaire personnalisée dans une dizaine d’hôpitaux et de laboratoires à travers le monde.
 
Dimension nationale pour cinq autres projets sélectionnés par le ministère de la santé «DRAGET», «COLIFLOX», «PREVENIR», «ESTIM-RHTN», et le ministère de l’éducation nationale pour le projet de recherche translationnelle « TELARTA » sélectionné par l’Agence Nationale de la Recherche. Les équipes du CHRU vont mettre en synergie des travaux réalisés, non seulement à Nancy, mais aussi dans des dizaines d’autres hôpitaux français.
 
Dimension interrégionale pour quatre projets très innovants portés par des jeunes chercheurs de Nancy qui fédèrent des équipes d’Alsace, de Bourgogne, de Franche-Comté et de Champagne-Ardennes : « RéVeSTAN », « Embol-El », « BioSe-PrelC » et « STOP-Trial ». Cette dernière recherche se déroulera chez 80 médecins généralistes, en collaboration avec le Centre d’investigation clinique Plurithématique du CHRU de Nancy. L’étude vise à identifier les facteurs associés à la normalisation de l’hypertension artérielle après arrêt du traitement chez 300 patients traités depuis moins de 2 ans.
Pour plus d’information sur les projets, télécharger le dossier de presse

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.