Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Restructuration des urgences

Le directeur général du CHU de Limoges a décidé de faire appel à la Mission nationale d'expertise et d'audit hospitalier (MeaH), afin de restructurer le service des urgences.

Le directeur général du CHU de Limoges a décidé de faire appel à la Mission nationale d’expertise et d’audit hospitalier (MeaH), afin de restructurer le service des urgences.

Cette restructuration qui porte sur une réorganisation fonctionnelle de ce service a notamment pour objectif de fluidifier l’accueil des patients et d’éviter les files d’attente.

Une première visite effectuée par un consultant de la MeaH a eu lieu vendredi 21 avril. Il a pris un premier contact avec l’équipe médicale et paramédicale pour présenter son intervention qui va se dérouler au total sur une année, et se déployer en plusieurs phases.
La première phase, qui dure 90 jours, a pour objet de faire un diagnostic et de proposer un plan d’actions. La seconde, qui s’effectue sur 9 mois, concerne la mise en place de ce plan d’actions sur le terrain.

La MeaH a été créée par la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2003. Avec la Mission « Tarification à l’activité » et la Mission « Aide à l’investissement », elle fait partie des trois missions opérationnelles voulues par le ministre de la santé pour mettre en oeuvre le plan hôpital 2007.
L’ensemble des missions qu’elle conduit vise à faire émerger une meilleure organisation des activités hospitalières qui concilie qualité du service rendu au patient, efficience économique et conditions de travail satisfaisantes pour le personnel.

La MeaH s’adresse à des établissements publics et privés volontaires pour mener des audits et mettre en oeuvre de nouvelles modalités d’organisation. Il s’agit d’établissements qui ont développé des organisations efficientes ou qui, confrontés à des dysfonctionnements, souhaitent procéder à des changements, sont prêts à fournir les informations dont ils disposent sur leurs moyens, leur activité et leur fonctionnement. Ils s’engagent à mettre en oeuvre les changements préconisés, après validation, et à en évaluer les résultats.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.