Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Séance de travail pour Bernard Kouchner et les Directeurs Généraux de CHU

Bernard Kouchner, Ministre délégué à la santé, a participé à une séance de travail de la Conférence des Directeurs Généraux de Centres Hospitaliers Régionaux et Universitaires (CHRU)* réunis le 6 juillet 2001 au Ministère de la Santé Deux sujets étaient pour l'essentiel à l'ordre du jour de cette séance : l'innovation thérapeutique et technologique coûteuse et la coopération sanitaire internationale des CHU - solidarité thérapeutique hospitalière contre le Sida.

L’innovation thérapeutique et technologique coûteuse

Le Ministre s’est fait présenter les réalisations et a souligné la place importante des CHU dans ces deux domaines. Il a confirmé sa volonté de poursuivre, d’accentuer l’effort financier fait par son Ministère pour l’innovation thérapeutique coûteuse. Il a clairement indiqué aux Directeurs Généraux de CHU que la place et le rôle de leurs établissements était de tout premier ordre dans ce domaine. Le Pr Lepage (AP-HP) a présenté les résultats d’une étude menée par un groupe d’experts des départements d’information médicale et des directeurs d’affaires financières des CHU.
Les conclusions de ce groupe font notamment apparaître que pour 124 innovations technologiques et thérapeutiques particulièrement coûteuses, les surcoûts induits sur les budgets des CHU ne sont pas pris en compte de façon adaptée.
En 2001, l’effort fait par le Ministère s’élève à 150 millions de Francs, alors que pour la même année, le besoin est estimé à un milliard de Francs. Le Ministre a prévu que le besoin atteindrait probablement les 4 milliards de Francs dans un proche avenir.
Il a souligné, en conclusion, sa volonté de soutenir l’accompagnement financier des CHU.

La coopération sanitaire internationale des CHU – solidarité thérapeutique hospitalière contre le Sida.

Pour ce qui est de la coopération sanitaire internationale et plus spécialement, de la solidarité thérapeutique hospitalière contre le Sida, le Ministre a annoncé qu’il vient de signer un courrier adressé aux Directeurs Généraux des CHU qui participent à cette opération où sont précisées les modalités à mettre en Suvre (définition des pays concernés, premières actions, financement..)
D’autre part, il a indiqué que des textes réglementaires sont en préparation pour clarifier les modalités d’accueil et de travail des médecins stagiaires étrangers qui viennent se former dans les CHU français.
Enfin, le Ministre a également fait part de sa volonté de conforter les modalités de coopération trans-frontalières.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.