Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Soins de suite et de réadaptation : un guide pour le Rhône !

Les établissements de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) du département du Rhône, regroupés au sein des conférences des ex-secteurs sanitaires n° 8 et n° 9 de la Région Rhône-Alpes, ont souhaité éditer un annuaire destiné à aider les prescripteurs de SSR à orienter efficacement leurs patients. Réalisé en partenariat avec le Hospices Civils de Lyon, l'Union Régionale des Médecins Libéraux et la Coordination Rhône Réadaptation ce guide permettra aux services de courte durée de guider leur patient vers la structure la mieux adaptée à sa réhabilitation.

Les établissements de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) du département du Rhône, regroupés au sein des conférences des ex-secteurs sanitaires n° 8 et n° 9 de la Région Rhône-Alpes, ont souhaité éditer un annuaire destiné à aider les prescripteurs de SSR à orienter efficacement leurs patients. Réalisé en partenariat avec le Hospices Civils de Lyon, l’Union Régionale des Médecins Libéraux et la Coordination Rhône Réadaptation ce guide permettra aux services de courte durée de guider leur patient vers la structure la mieux adaptée à sa réhabilitation.

Plusieurs objectifs ont présidé à sa réalisation, entreprise depuis 2001. Il s’agissait de faire préciser par chaque service ses domaines de compétences, d’obtenir des établissements de SSR le descriptif de toutes leurs potentialités (souvent méconnues des prescripteurs), et de provoquer la concertation entre des acteurs qui se connaissent bien, afin de mettre en lumière les filières de soins et de révéler la complémentarité qui s’est instaurée entre eux au fil du temps.

L’annuaire offre deux entrées possibles, l’une par organe ou pathologie (système nerveux, squelette, système cardio-vasculaire et pulmonaire, etc), l’autre par établissement. Dans le premier chapitre, un « Thésaurus » permet à chaque prescripteur de trouver la situation qui correspond à celle de son patient, et l’établissement en mesure de la gérer le plus efficacement. Le second chapitre, « établissements », présente en détail les compétences en rééducation et réadaptation et les plateaux techniques des structures, et donne les coordonnées des médecins ou du « guichet d’admission ».

Diffusé à 9000 exemplaires auprès de tous les médecins du Rhône en juin dernier, l’ « Annuaire 2006 des établissements de Soins de Suite et de Réadaptation du département du Rhône » est une version condensée de l’annuaire électronique des SSR nommé TRAJECTOIRE, qui peut être consulté à partir du site Internet de la coordination «Rhône-Réadaptation » : www.rhoneadapt.com.

TRAJECTOIRE est dorénavant l’annuaire des SSR de la région Rhône-Alpes dont le maître d’oeuvre est l’ARH, et le maître d’ouvrage la Direction des Systèmes d’Information des Hospices Civils de Lyon en lien avec la coordination des SSR « Rhône-Réadaptation », hébergée par le CHU.

L’annuaire papier garde tout son intérêt pour les services cliniques et sa publication à été décisive pour parvenir à une plus grande qualité de l’information fournie par les SSR.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.