Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Système d’information : publication du second appel d’offres

Après un premier appel d'offres lancé le 1er décembre dernier pour le domaine du patient, suivi de la mise en oeuvre expérimentale du domaine pilotage, l'AP-HP publie aujourd'hui l'appel d'offre de son ambitieux programme de modernisation du système d'information relatif aux volets Economie, investissement, patrimoine, finance et logistique (EIFEL) et Ressources humaines (SIRH). A partir du dernier trimestre 2006, et jusqu'en 2011, ces différentes applications connaîtront un déploiement progressif et permettront aux équipes hospitalières d'avoir accès à une informatique moderne, fiable, communicante et efficace.

Après un premier appel d’offres lancé le 1er décembre dernier pour le domaine du patient, suivi de la mise en oeuvre expérimentale du domaine pilotage, l’AP-HP publie aujourd’hui l’appel d’offre de son ambitieux programme de modernisation du système d’information relatif aux volets Economie, investissement, patrimoine, finance et logistique (EIFEL) et Ressources humaines (SIRH). A partir du dernier trimestre 2006, et jusqu’en 2011, ces différentes applications connaîtront un déploiement progressif et permettront aux équipes hospitalières d’avoir accès à une informatique moderne, fiable, communicante et efficace.

Le système d’information actuel de l’AP-HP est très dispersé. Avec une centaine d’applications de base, il se caractérise par une grande hétérogénéité qui ne concourt pas suffisamment à l’efficience d’un ensemble hospitalier regroupant 38 hôpitaux ou groupes hospitaliers, employant 93 000 personnes, et accueillant chaque année 5 millions de consultations et 1 million d’hospitalisations.

Pour répondre à ses nouveaux enjeux et consolider la modernisation de son organisation, l’AP-HP a prévu dans le cadre du plan stratégique 2005-2009, un important programme d’investissement informatique se déclinant autour de 4 grands domaines fonctionnels : Patient ; Ressources humaines ; Economie, finances, patrimoine et logistique ; Pilotage.

Dans le cadre de cette modernisation d’ensemble, le développement d’ une gestion efficiente des ressources humaines (SIRH) pour accompagner les transformations de l’hôpital est au centre d’une réflexion managériale qui replace le malade au coeur de l’organisation hospitalière pour permettre de reconquérir du temps médical et soignant. Gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences plus performante, adéquation des ressources aux besoins des services hospitaliers mieux anticipée et plus réactive, conditions de travail améliorées, sont les objectifs prioritaires dans ce domaine.

La mise en oeuvre d’un système partagé avec les différents sites hospitaliers de l’AP-HP favorisera en outre une harmonisation des procédures et des règles statutaires applicables aux agents, de même que la mise en place de référentiels communs permettra de développer la professionnalisation dans différents métiers hospitaliers. A titre individuel, les agents bénéficieront de cette gestion plus dynamique et auront un accès direct au système d’information pour suivre leur situation administrative et communiquer des informations nécessaires à leur gestion.

Parallèlement, dans le contexte de mise en oeuvre de la nouvelle gouvernance hospitalière et de la réforme de financement qui l’accompagne (nouvelle tarification à l’activité), l’existence d’un système d’information, souple et intégré, propre à fournir un compte d’exploitation aux différents acteurs (pôles, hôpitaux, siège) est particulièrement stratégique. Le volet finances et logistique d’ EIFEL permettra à l’AP-HP de répondre à ces nouvelles exigences tout en assurant un fonctionnement et un suivi des activités financières, d’ achats, de logistique et de gestion des stocks, de gestion des investissements et du patrimoine

De même, grâce au futur système EIFEL dont les fonctionnalités prennent en compte l’étroite collaboration entre l’AP-HP et la Trésorerie Générale, le service fourni en matière de facturation et de recouvrement sera considérablement amélioré, tout en étant simplifié. Cette évolution permettra aux usagers et fournisseurs des deux institutions de bénéficier d’un centre d’appel unique, traitant aussi bien des demandes que des réclamations.

Enfin, le programme EIFEL, qui comporte une forte dimension patrimoniale et technique, contribuera à la modernisation de la gestion du patrimoine, tant sous l’angle immobilier (plus de 3,5 millions de m2) ou mobilier, que sous celui de la sécurisation du fonctionnement des installations techniques et des bâtiments hospitaliers et favorisera l’harmonisation des pratiques de la maîtrise d’ouvrage et de la sûreté de fonctionnement qui constituent le coeur des missions des directions techniques hospitalières. Enrichi d’une gestion globalisée de l’ensemble des flux d’informations techniques, économiques, administratives et juridiques consolidés, reliés et consultables par tous les acteurs concernés, le pilotage sera plus performant.

Cet appel d’offre ouvert, commun aux domaines EIFEL et RH, sera clôturé le 15 mars prochain. La mise en oeuvre de la solution retenue devrait débuter en novembre 2006.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.