Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un nouveau plateau IRM polyvalent

Auteur /Etablissement :
Le CHRU de Nancy a inauguré ce 13 décembre 2016 sa nouvelle plateforme d’Imagerie à Résonance Magnétique, située sur le site des Hôpitaux de Brabois. Dotée de trois nouvelles machines - deux IRM 3 T et une IRM 1,5 T - la plateforme offre sur près de 900 m2 des conditions d’accueil optimales aux patients.

Le CHRU de Nancy a inauguré ce 13 décembre 2016 sa nouvelle plateforme d’Imagerie à Résonance Magnétique, située sur le site des Hôpitaux de Brabois. Dotée de trois nouvelles machines – deux IRM 3 T et une IRM 1,5 T – la plateforme offre sur près de 900 m2 des conditions d’accueil optimales aux patients : un accueil dédié, un parcours plus fluide avec 3 circuits distincts, deux cabines par IRM pour plus de confidentialité et d’intimité et deux salons d’attente, enfant et adulte, équipés et aménagés avec le plus grand confort, grâce notamment au soutien de l’AREMIG et de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France dans le cadre de l’Opération Pièces jaunes.

Avec des amplitudes horaires plus importantes et un accès facilité et direct, l’objectif est également de réduire les délais d’obtention de rendez-vous et le temps d’attente des patients. Le plateau IRM est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi de 8h à 14h.
Précisions et haute performance pour un diagnostic amélioré
Les avantages de l’IRM 3 Tesla  sont nombreux pour les patients. Le doublement de puissance du champ magnétique par rapport aux machines à 1,5 Tesla améliore la résolution des images et la détection de structures anatomiques extrêmement fines. Autre avantage : le contraste entre les différents éléments anatomiques est plus prononcé. Toutes les parties du corps peuvent être analysées. Le diagnostic est nettement amélioré grâce à des images de meilleure qualité et à l’expertise des professionnels de l’imagerie du CHRU et de l’ICL formés à l’utilisation de ce nouvel équipement de pointe. 
Une IRM 3T partagée avec l’Institut de Cancérologie de Lorraine  
Dans le cadre du Pôle Régional de Cancérologie, une IRM 3T est utilisée en partenariat avec les médecins radiologues de l’ICL pour faire bénéficier aux patients du bassin lorrain des dernières évolutions technologiques dans le cadre du dépistage, des traitements et de la surveillance post-thérapeutique des cancers. C’est la seconde IRM partagée CHRU/ICL, la première sur le site de l’ICL fonctionnant depuis août 2015.
Développer la recherche en imagerie
L’autre IRM 3T est dédiée à hauteur de 40% pour des travaux de recherche clinique et fondamentale menés notamment par le Centre d’Investigation Clinique Innovation-Technologique (CIC-IT), ses capacités de traitement des données étant améliorées par rapport à un équipement classique. 
Montant total de l’investissement : 5 millions d’€
Le nouveau plateau IRM est co-financé par le CHRU, le CPER IT-M2P (Contrat de Plan Etat-Région Innovations Technologiques, Modélisation et Médecine Personnalisée) et le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.