Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un village de la mobilité pour promouvoir les alternatives à la voiture

Un village de la mobilité pour promouvoir les alternatives à la voiturePréférer le charme de la petite reine, opter pour des parcours en bus ou en tram : un acte citoyen, un geste pour la planète et un choix économe... Le siècle de la voiture laisse la place à l'ère du transport non-polluant et le CHU de Rouen, soucieux contribuer à réduire les émissions de CO2, nocives pour la santé et pour le développement durable, promeut un nouveau style de mobilité douce et collective. Du 31 mai au 3 juin 2010, 10 exposants accueilleront les 9 000 agents de l'établissement au coeur d'un village de la mobilité édifié pour l'occasion.

Préférer le charme de la petite reine, opter pour des parcours en bus ou en tram : un acte citoyen, un geste pour la planète et un choix économe… Le siècle de la voiture laisse la place à l’ère du transport non-polluant et le CHU de Rouen, soucieux contribuer à réduire les émissions de CO2, nocives pour la santé et pour le développement durable, promeut un nouveau style de mobilité douce et collective. Du 31 mai au 3 juin 2010, 10 exposants accueilleront les 9 000 agents de l’établissement au coeur d’un village de la mobilité édifié pour l’occasion.

Pour convaincre les hospitaliers de changer leurs habitudes la Communauté de l’Agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe, le terminal de point de vente, la société cy‘clic… proposent un panel de réductions alléchantes et de bons plans : moins 30% sur les abonnements aux transports en commun, promotions sur l’achat ou la location de vélos pliants, électriques ou classiques, démonstrations d’utilisation de coques de protection pour vélos, mode d’emploi du co-voiturage… Les personnels pourront aussi rencontrer les acteurs des transports urbains qui répondront à leurs interrogations.

Cette opération s’inscrit dans le plan de déplacement d’entreprise lancé au printemps 2009.

Le CHU de Rouen s’engage dans le développement durable. L’établissement a adopté 18 mesures pour réduire les consommations d’énergie et lutter contre les pollutions. Un programme qui tient en une large illustration. Pour le découvrir cliquer sur l’image…

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.