Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cancer : 7 jours pour une IRM !

Un RDV initial en moins de 7 jours pour les patients du CHRU de Nancy et de l’Institut de cancérologie de Lorraine (ICL), notamment pour le diagnostic et le suivi des cancers du sein et viscéral ! La nouvelle plateforme d’Imagerie à Résonance Magnétique (IRM) dédiée uniquement à la cancérologie va changer la donne pour des milliers de malades. Une 1ère en Lorraine !

Un RDV initial en moins de 7 jours pour les patients du CHRU de Nancy et de l’Institut de cancérologie de Lorraine (ICL), notamment pour le diagnostic et le suivi des cancers du sein et viscéral !La nouvelle plateforme d’Imagerie à Résonance Magnétique (IRM) dédiée uniquement à la cancérologie va changer la donne pour des milliers de patients. Une 1ère en Lorraine !   
L’équipement optimisé pour la réalisation d’IRM du corps entier, chez l’adulte et l’enfant, permet d’assurer le dépistage, le diagnostic et le suivi des traitements ainsi que la surveillance post-thérapeutique.
Avec un grand nombre d’applications innovantes, ce modèle d’IRM offre une imagerie d’excellente qualité et une vitesse d’acquisition élevée. Grâce à sa large ouverture de tunnel (70 cm), l’examen est moins angoissant pour le patient. Installée au sein de l’ICL, dans le cadre du Groupement de Coopération Sanitaire CHRU/ICL pour un montant de 1,2 millions d’euros, l’IRM offre un accès direct et une dépose facilitée pour les taxis et ambulances.
La plateforme IRM a été acquise dans le cadre du Pôle Régional de Cancérologie.La coopération CHRU/ICL prévoit également l’acquisition d’une deuxième IRM en 2016-2017, afin de faire bénéficier aux patients des dernières évolutions technologiques dans la prise en charge du cancer, et des collaborations étroites dans les domaines de la formation hospitalo-universitaire et de la recherche en cancérologie.
8 000 nouveaux patients atteints de cancer sont accueillis chaque année par l’ICL et le CHRU de Nancy.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.