Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Varices : traitement en ambulatoire par radiofréquence

Depuis mars 2017, le CHRU de Nancy propose l’ablation thermique des varices par radiofréquence. Réalisée en ambulatoire avec une récupération fonctionnelle immédiate, cette technique innovante vient compléter l’arsenal thérapeutique proposé par l’équipe de médecine et de chirurgie vasculaire du CHRU.

Depuis mars 2017, le CHRU de Nancy propose l’ablation thermique des varices par radiofréquence. Réalisée en ambulatoire avec une récupération fonctionnelle immédiate, cette technique innovante vient compléter l’arsenal thérapeutique de l’équipe de médecine et de chirurgie vasculaire.

Une expertise médico-chirurgicale au service d’un parcours patient simplifié

Des situations les plus simples aux plus complexes, le CHRU de Nancy offre aux personnes présentant des varices, une prise en charge s’appuyant sur une collaboration étroite entre médecins et chirurgiens vasculaires. La personne est adressée au CHRU par son médecin de ville, généraliste ou spécialiste. Un médecin et un chirurgien de l’équipe hospitalo-universitaire* la voient ensemble en consultation pour préciser le diagnostic, déterminer l’option thérapeutique adaptée et programmer la date d’intervention.
L’ablation thermique des varices a lieu au sein de l’Unité de Chirurgie Ambulatoire à Brabois. Le patient, arrivé le matin, repart en fin d’après-midi. L’équipe le revoit quelques semaines plus tard afin de contrôler les résultats de l’intervention et décider si nécessaire, d’un traitement complémentaire.
Aucun dépassement d’honoraires n’est pratiqué pour permettre une prise en charge à 100 % des soins pour le patient.

Un acte mini-invasif, sans douleur ni hématome

L’ablation thermique est aujourd’hui la technique de référence pour le traitement des varices. Réalisée sous anesthésie locale, elle dure de 30 à 45 minutes. Aucun hématome, douleur limitée à la réalisation de l’anesthésie, pas de pansement, la personne bénéficie d’une récupération fonctionnelle avec reprise de la marche immédiate. Elle peut passer la nuit seule à son domicile sans surveillance particulière et reprendre le travail dès le lendemain. La seule consigne post-opératoire est le port de bas de compression.
Le CHRU de Nancy traite tous les types de varices : les plus petites par sclérothérapie, les majeures par chirurgie / stripping et celles de moyen calibre par ablation thermique endoveineuse avec radiofréquence (cathéter fin introduit dans la grande veine saphène pour brûler à haute température la veine malade qui va ensuite se rétracter – un anesthésiant est injecté afin de protéger les tissus à proximité et diminuer la douleur).

Les varices : une maladie chronique à surveiller

De nouvelles varices peuvent apparaître, d’où l’importance d’un suivi régulier par son angiologue de ville ou celui proposé par le CHRU. Le traitement des varices n’est pas seulement esthétique, mais évite les risques de complications de l’insuffisance veineuse comme les ulcères, et des symptômes type jambes lourdes, néfastes à la qualité de vie.
L’équipe du CHRU de Nancy s’appuie sur l’apprentissage par simulation de l’Hôpital Virtuel de Lorraine pour acquérir les toutes dernières compétences et intègre pleinement la recherche clinique dans son activité.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.