Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Assistance Publique • Hôpitaux de Marseille

Présentation

Avec 4 sites hospitaliers : Hôpital Nord, Timone adultes et enfants, La Conception, les Hôpitaux Sud, une plateforme logistique et 12 instituts de formation, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM) est le troisième centre hospitalier et universitaire (CHU) de France et le plus important centre hospitalier de la région Provence – Alpes – Côte d’Azur (France).

Ses missions sont le soin, la formation, la recherche ainsi que la prévention et l’éducation à la santé. L’AP-HM est également établissement support du GHT « Hôpitaux de Provence » réunissant les 13 établissements publics du Département des Bouches du Rhône et associant l’Hôpital d’Instruction des Armées Laveran.

C’est aussi le premier employeur de la région, avec plus de 15 000 professionnels dont 8 500 soignants et 2000 médecins. Ses hôpitaux couvrent toute la gamme possible des prises en charge hospitalières : médecine, chirurgie, obstétrique, psychiatrie, soins de suite et réadaptation, enfant et adulte. Ils offrent une prise en charge médicale allant du soin de proximité aux traitements de pointe et d’excellence de pathologies rares et complexes. Ils développent une recherche de pointe, et ce, dans une volonté constante d’amélioration de la qualité d’accueil et de prise en charge des patients hospitalisés et de leur famille.

L’AP-HM est engagée dans un plan de modernisation ambitieux à horizon 2030, soutenu par l’Etat et les collectivités locales, afin de moderniser le SAMU, d’adapter le site de la Conception aux nouveaux modes de prise en charge, de moderniser le site de la Timone (hôpital Mère Enfant et réhabilitation de l’immeuble grande hauteur), le site de Nord (réhabilitation de l’immeuble de grande hauteur) et le site des hôpitaux Sud à travers une démarche de valorisation urbaine et patrimoniale.

Quelques chiffres :

  • Nombre de lits et places : 3 200 lits et places
  • Activité par an :
    • 130 000 entrées ;
    • 60 000 interventions ;
    • 240 000 urgences ;
    • 1 000 000 consultations ;
    • 5 600 naissances ;
    • 900 000 appels SAMU ;
    • 250 greffes.
  • 1,4 Md€ de budget d’exploitation
  • Recherche :
    • 2 000 publications par an ;
    • 14 000 patients inclus dans les essais cliniques (Promoteurs institutionnels) ;
    • 1 IHU Méditerranée Infection ;
    • 3 programmes RHU et 5 programmes DHU ;
    • Labellisés par le Programme National des Investissements d’Avenir ;
    • Près de 2 000 programmes de recherche en cours.

Infos pratiques

http://fr.ap-hm.fr/

Direction Générale

80 Rue Brochier
13005 Marseille
04 91 38 00 00

Responsable du service Communication

Caroline Péragut
04 91 38 18 61
caroline.peragut@ap-hm.fr

Gouvernance

Présidente du Conseil de Surveillance :
Michèle RUBIROLA, Première adjointe au Maire de Marseille en charge de l’action municipale pour une ville plus juste, plus verte et plus démocratique, de la santé publique, de la promotion de la santé, du sport santé, du conseil communal de santé, des affaires internationales, de la Coopération

Vice-Président du Conseil de Surveillance :
Dr Béatrice STAMBUL

Directeur Général, Président du Directoire :
Monsieur François Crémieux

Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Vice-Président du Directoire :
Monsieur le Pr Jean-Luc Jouve

Facultés

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de médecine :
Monsieur le Pr Georges Léonetti

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) de pharmacie :
Madame le Pr Francoise Dignat George

Directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) d’odontologie :
Monsieur le Pr Bruno Foti

Les articles du Océane Rolland-Ghazi

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.

Dépistage du mélanome : ce scanner crée un avatar numérique de la peau 

Il y a quelques semaines, le Vectra 3D prenait ses quartiers dans le tout nouveau centre de dépistage automatisé du mélanome Marseille, situé à l’hôpital de la Conception (AP-HM). Concrètement, il permet à un patient qui aurait de nombreux grains de beauté de voir l’ensemble de sa peau scannée en images haute définition et reconstituée sous la forme d’un avatar numérique. Une avancée importante dans le dépistage du mélanome, véritable problème de santé publique. Reportage.

Quartiers nord de Marseille : un centre de santé unique rattaché à l’AP-HM

Nous avions déjà entendu Michel Rotilly parler du centre de santé des Aygalades, structure multidisciplinaire rattachée à l’AP-HM. C’était au mois de mai à Paris. La fracture territoriale entre les quartiers nord et le reste de la cité phocéenne, illustrée entre autres par un taux élevé de mortalité durant la crise du COVID, avait servi de préambule à la présentation du centre, unique en son genre. Deux mois plus tard, nous le retrouvons sur place pour en comprendre le fonctionnement et les enjeux au quotidien. Entretien.

Céline Meguerditchian : “la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu un combat au quotidien”

Lorsque nous rencontrons Céline Meguerditchian dans son bureau, nous savons déjà que l’interview ne sera pas un entretien fleuve. Car pour celle qui a été nommée cheffe des urgences adultes de la Timone (AP-HM) il y a six mois, le temps est un luxe. Entre les appels qui ne s’arrêtent jamais, elle aura néanmoins réussi à nous parler durant une vingtaine de minutes de sa mission, du fonctionnement d’un service en sous-effectif qui doit compter sur des docteurs junior en plein été, et de ce qui fait de la médecine d’urgence à l’hôpital public est devenu « un combat » au quotidien.

Les hôpitaux de PACA face au COVID-19: «Ne pas baisser la garde, les jours et semaines à venir seront décisifs »

Alors que le dernier bilan officiel de l’épidémie COVID fait état de plus de 42 000 morts en France et que les services de réanimation arrivent à saturation dans certaines régions, les hospitaliers s’organisent et jouent de solidarité pour rester sur le pied de guerre face au virus. Le témoignage de Florence Arnoux, déléguée régionale de la FHF PACA, une des 5 régions les plus impactées.

Epilepsie : Marseille reçoit un financement européen pour son projet GALVANI

Le projet GALVANI de lutte contre l’épilepsie par la stimulation électrique transcranienne, porté par les équipes de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille, a été retenu par le Conseil Européen de la recherche (ERC). Doté d’un budget de 10 millions d’euros, cette recherche s’inscrit dans le cadre de l’appel à projets « Synergy ».

GIPTIS, le plus grand institut euroméditerranéen de lutte contre les maladies rares à Marseille, en 2023

Soigner mieux, plus vite, à plus grande échelle, telle est l’ambition de ce nouvel institut. GIPTIS*, porté par l’ARS PACA et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), sera un lieu unique et central autour du bassin méditerranéen offrant aux patients l’accès aux meilleures pratiques dans une zone particulièrement touchée par les maladies génétiques dites « rares ».