Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Accréditation sans réserve pour l’hôpital de la Conception

L'Hôpital de la Conception a obtenu une accréditation sans réserve, avec sept points forts mis en évidence par les experts visiteurs de la Haute Autorité de Santé.

L’Hôpital de la Conception a obtenu une accréditation sans réserve, avec sept points forts mis en évidence par les experts visiteurs de la Haute Autorité de Santé.

La Conception est le premier établissement de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille à avoir reçu les experts de la Haute Autorité de Santé, avant les hôpitaux Sud (juin 2005), l’hôpital Nord (janvier 2006) et la Timone (juillet 2006).

La visite d’accréditation s’est déroulée du 24 au 28 janvier 2005 à partir de l’auto-évaluation réalisée par les professionnels de santé.

Le rapport des experts visiteurs, remis fin août, a accordé l’accréditation sans réserve à la Conception, en soulignant sept points forts :
– la prise en charge des besoins spécifiques, en particulier des patients malentendants,
– l’implication des responsables médicaux et soignants dans la dynamique d’amélioration et de formalisation des pratiques,
– la dynamique d’amélioration de la qualité en imagerie médicale dans une approche pluridisciplinaire,
– la mise en place d’une procédure d’évaluation des personnels centrée sur les objectifs individuels et sur l’évaluation des compétences,
– l’efficience du dispositif du recueil et de l’analyse des besoins dans le domaine de l’information médicale,
– le soutien de la coordination des vigilances dans la gestion des vigilances sanitaires,
– l’efficience de l’organisation globale et de la mise en oeuvre des actions de prévention dans la lutte contre le risque infectieux.

Quatre recommandations ont été citées comme axes d’amélioration
– assurer jusqu’à la traçabilité l’information du patient,
– généraliser les bonnes pratiques de prescription,
et mettre en oeuvre une politique de maintenance préventive structurée des bâtiments ainsi que l’ensemble des préconisations des organismes de contrôle concernant la sécurité incendie.

Ces axes ont été inscrits comme des priorités dans le programme d’amélioration continue de la qualité qui concerne aussi les trois autres sites de l’AP-HM en cours d’accréditation.

La démarche qualité est une préoccupation permanente de l’AP-HM, confortée par cette accréditation sans réserve de la Conception.

En France, seuls trois autres CHU ont été accrédités sans aucune réserve par la HAS.
D’ici quatre ans, cette procédure d’accréditation par une autorité indépendante sera renouvelée à partir de l’évaluation des pratiques professionnelles.

Procédure d’évaluation externe, effectuée par des professionnels indépendants de l’établissement et de ses organismes de tutelle, l’accréditation évalue l’ensemble du fonctionnement et des pratiques d’un établissement de santé. Elle vise à assurer la sécurité et la qualité des soins donnés au malade et à promouvoir une politique de développement continu de la qualité au sein des hôpitaux.

Le compte rendu d’accréditation est disponible sur le site www.has-sante.fr.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.