Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Biologie : Montpellier construit un site unique financé par la BEI 55 M€

Le Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier et la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ont annoncé la signature d’un contrat de financement de 55 M€ pour la construction du futur bâtiment de biologie en présence de Thomas Le Ludec, Directeur général du CHU de Montpellier et de Tanguy Desrousseaux, responsable de l‘activité de financement des infrastructures et du secteur public à la BEI.
Le Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier et la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ont annoncé la signature d’un contrat de financement de 55 M€ pour la construction du futur bâtiment de biologie en présence de Thomas Le Ludec, Directeur général du CHU de Montpellier et de Tanguy Desrousseaux, responsable de l‘activité de financement des infrastructures et du secteur public à la BEI.
Le rassemblement des activités de biologie au sein d’un bâtiment neuf constitue la première étape du Schéma Directeur Architectural du CHU de Montpellier. L’objectif à long terme étant le regroupement des activités de soins sur un site unique. Le financement européen a été accordé à des conditions financières très attractives grâce à la notation financière AAA de la BEI : il permettra très concrètement au deuxième acteur de santé de la région Occitanie de financer cette première opération de modernisation et de restructuration de l’offre de soins sur le site principal du CHU.

Un chantier d’ampleur : le bâtiment unique de biologie et l’hélistation

Le site regroupera 19 laboratoires de biologie, d’anatomopathologie et de génétique, actuellement répartis dans de nombreux bâtiments de l’établissement. Cette phase va permettre de préparer le site principal du CHU (le site de Lapeyronie) à accueillir ultérieurement de nouvelles opérations de modernisation. Ces aménagements préalables consistent notamment en la construction de nouveaux stationnements et d’une hélistation modernisée. Sont également prévus la sécurisation de l’alimentation électrique du site par la construction d’une nouvelle centrale de secours. Au global, cette première phase de travaux se chiffre actuellement à près de 112M€.

Un projet financé grâce à la Banque Européenne d’Investissement

Le CHU de Montpellier a sollicité l’appui de la Banque Européenne d’Investissement pour le financement de ses opérations de modernisation et de restructuration de l’offre de soins. La BEI a donc favorablement répondu à cette demande en accord au CHU un emprunt de 55 millions d’euros à des conditions financières attractives.
Ce financement s’inscrit dans l’action prioritaire de la BEI en faveur d’infrastructures durables ayant un impact direct sur la vie quotidienne des habitants. En tant que premier financeur européen des infrastructures en France, la BEI a consacré 7,8 milliards d’euros d’investissements depuis janvier 2016 en soutien au développement d’infrastructures modernisées et durables dans les domaines du transport urbain, du Très Haut Débit, de l’enseignement avec les collèges, lycées et universités, et des hôpitaux. Plus de 50% des projets financés par la BEI en France concernent le financement d’infrastructures, ce qui est au-delà de la moyenne européenne.
La santé est de surcroît un secteur prioritaire d’activité pour la Banque de l’Union européenne avec près de 5 milliards d’euros d’investissements consacrés à ce domaine en France depuis le début des années 2000.

En savoir plus sur la Banque Européenne d’Investissement (BEI)

La Banque Européenne d’Investissement (BEI), Banque de l’Union européenne, forme avec le Fonds européen d’investissement (FEI) le Groupe BEI. Depuis 2012, grâce à la solidité de ses compétences et à l’attrait financier de sa notation financière AAA, le Groupe BEI a doublé son volume d’activité en France (atteignant 9,3 milliards d’euros en 2016) au service des entreprises et de l’innovation, mais aussi en finançant l’investissement dans des secteurs stratégiques comme l’action en faveur du climat, l’énergie, la santé, l’éducation et la formation des jeunes, les infrastructures durables.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.