Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Histoires interactives à l’hôpital

Les enfants hospitalisés dans 6 services pédiatriques d'hôpitaux européens se découvrent dans l'écriture. Du 28 janvier au 1er février 2009, Claire Deliou, enseignante au CHU de Besançon, recevait ses collègues français (CHU de Montpellier et CH de Remiremont) Suédois, Belges et Espagnols dans le cadre du programme Comenius de l'agence Europe Education Formation. Ces titulaires de l'Education Nationale exerçant en milieu hospitalier, travaillent depuis plusieurs années auprès d'enfants hospitalisés sur un projet tant ludique qu'éducatif : à l'aide des nouvelles technologies de l'information et de la communication, ils rompent l'isolement dans lequel se trouve un enfant malade tout en poursuivant leur mission d'enseignement…

Les enfants hospitalisés dans 6 services pédiatriques d’hôpitaux européens se découvrent dans l’écriture. Du 28 janvier au 1er février 2009, Claire Deliou, enseignante au CHU de Besançon, recevait ses collègues français (CHU de Montpellier et CH de Remiremont) Suédois, Belges et Espagnols dans le cadre du programme Comenius de l’agence Europe Education Formation. Ces titulaires de l’Education Nationale exerçant en milieu hospitalier, travaillent depuis plusieurs années auprès d’enfants hospitalisés sur un projet tant ludique qu’éducatif : à l’aide des nouvelles technologies de l’information et de la communication, ils rompent l’isolement dans lequel se trouve un enfant malade tout en poursuivant leur mission d’enseignement…

Ce projet permet aux enfants hospitalisés dans les services de pédiatrie des 6 centres hospitaliers partenaires d’apprendre les langues et la géographie, d’échanger des recettes de cuisine, de découvrir d’autres cultures… à travers l’écriture d’une histoire. Ce sont les Belges qui ont écrit le premier chapitre, puis, dans chaque établissement participant, les enfants ont imaginé une suite possible. Cette histoire interactive comprend aujourd’hui 4 branches de 5 ou 6 chapitres. Pour permettre les échanges entre les différents sites, les textes sont mis en ligne : un site Internet (www.bobrouge.eu) est en cours de réalisation. Outre l’histoire traduite en 5 langues, on y trouvera des dessins, des animations, des jeux, des photos, un lexique… le tout réalisé par les enfants hospitalisés, aidés des enseignants.
L’adresse du site sera communiquée aux enfants par l’envoi d’un « faire-part » de naissance.
Cette rencontre a permis aux enseignants de travailler avec les enfant hospitalisés sur le site de l’hôpital Saint-Jacques ; de mettre en adéquation le fil de l’histoire et les illustrations et de faire l’inventaire des points devant être finalisés… puisque le projet doit être finalisé le 7 juin 2009.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.