Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

HIT 2011, accélérateur de projets

Pour sa 5ème édition, le congrès Hit rassemblera 1 400 décideurs, institutionnels, industriels et utilisateurs et plus d’une centaine d’exposants à la Porte de Versailles du 17 au 19 mai 2011. A la fois salon et congrès, Hit Paris s’impose comme LA manifestation de référence dédiée aux technologies et systèmes d’information appliqués à la santé. Un marché de 850 millions d’euros qui devrait enregistrer une belle croissance en 2011 grâce à un nouveau plan gouvernemental. Annie Podeur, directrice générale de l'offre de soins, devrait annoncer la bonne nouvelle sur le plateau TV du salon le 17 mai à 16h30. Le congrès fera aussi la part belle aux études de cas concrets. Hôpitaux numériques avant l’heure, les CHU seront nombreux à témoigner de leurs expériences. Focus sur Brest, Lille et Lyon …

Pour sa 5ème édition, le congrès Hit rassemblera 1 400 décideurs, institutionnels, industriels et utilisateurs et plus d’une centaine d’exposants à la Porte de Versailles du 17 au 19 mai 2011. A la fois salon et congrès, Hit Paris s’impose comme LA manifestation de référence dédiée aux technologies et systèmes d’information appliqués à la santé. Un marché de 850 millions d’euros qui devrait enregistrer une belle croissance en 2011 grâce à un nouveau plan gouvernemental. Annie Podeur, directrice générale de l’offre de soins, devrait annoncer la bonne nouvelle sur le plateau TV du salon le 17 mai à 16h30. Le congrès fera aussi la part belle aux études de cas concrets. Hôpitaux numériques avant l’heure, les CHU seront nombreux à témoigner de leurs expériences. Focus sur Brest, Lille et Lyon …
« A Brest, l’informatisation du processus de soin ne se limite pas à une transcription informatique d’une prescription « papier ». Elle apporte une aide qui contribue aux bonnes pratiques médicales et paramédicales en renforçant la sécurité du patient », explique le Dr Ronan Le Reun, praticien hospitalier au CHRU. Sont concernés : les prescriptions médicales, le plan de soins, l’analyse, la dispensation et la validation pharmaceutiques. Débutée en septembre 2010, l’informatisation des 2 600 lits de l’établissement se poursuivra de manière progressive jusqu’en 2013. Hormis les modules d’interactions médicamenteuses et de substitution, et l’accès à des outils de prescriptions classiques (livret du médicament, équivalences thérapeutiques, monographies…), un paramétrage spécifique et personnalisé offre aux médecins une véritable aide à la décision et à l’analyse des événements indésirables. »
A Lille, le CHRU intègre une démarche ergonomique dans la conception et l’implémentation des systèmes informatiques. « Les technologies pour la santé peuvent en effet se révéler inefficaces, coûteuses, voire dangereuses, lorsqu’elles sont installées sans précaution dans l’environnement de travail », relève Ludivine Watbled, ergonome chargée de l’évaluation des usages. « L’analyse des situations de travail avant/après installation par des observations sur sites, des entretiens et questionnaires permet à la fois de rendre l’innovation efficace et de donner satisfaction aux utilisateurs. Elle contribue aussi à réduire les erreurs médicales fatales liées à la mauvaise utilisation des systèmes, et à faciliter les choix d’organisation à adopter. Enfin, elle concourt à éviter des dépenses pour des innovations qui ne seront pas, peu ou mal utilisés. »
 
« Après 5 années de travail quotidien, les équipes de la direction des systèmes d’information (DSI) des Hospices Civils de Lyon (HCL) sont arrivées à un niveau rarement atteint dans l’informatisation d’un grand centre hospitalier. Les facteurs de succès sont connus : la volonté et l’alignement stratégique, le travail des équipes, l’adaptabilité des méthodes et des outils…
Aujourd’hui, plus de 70% des objectifs du nouveau projet d’établissement CAP2013 reposent sur un SIH opérationnel, capable de fournir des renseignements sur la performance et l’efficience des cibles visées », se réjouit Philippe Castets, DSI des Hospices Civils de Lyon.
Résultats : le déficit principal a fortement baissé et le système d’information hospitalier, contributeur de ce redressement, n’apparait plus comme une fin en soi mais comme un levier puissant du changement, indispensable et reconnu comme tel par l’institution.
Autres projets lancés par la direction des systèmes d’information pour répondre aux besoins émergents: la participation du patient à sa prise en charge, la simplification des formalités administratives (admission, rendez-vous) ou la formation de cohortes pour la recherche médicale. Ces nouvelles applications s’inscriront dans la dynamique de CAP 2013. 

Les participants découvriront aussi les multiples applications des TIC à travers une sélection d’e-posters

– La plateforme financière comme système d’information décisionnel : retour d’expérience du CHU de Saint-Etienne.
– La nouvelle plate-forme de régulation et de radiocommunication numérique : SAMU 33 et CHU de Bordeaux
– Les TIC comme outil de coopération internationale. Le CHU de Rouen et l’Hospital Das Clinicas de Belo Horizonte, capitale de l’état du Minas Gerais, au Brésil, ont eu la volonté partagée, dès 2004, de développer les TIC comme support de coopération internationale : staffs médicaux et non médicaux dans différentes spécialités, programmes collaboratifs de recherche, soutenances de thèses / masters à distance. Toujours abordées de façon pluri-disciplinaire, les thématiques principales ont concerné la neurochirurgie, la pneumo-pédiatrie, la cardio-pédiatrie, la radio-imagerie, la chirurgie digestive.

Les CHU précurseurs*

L’informatisation de la gestion du dossier médical atteint 84% dans les CHU (comparée à 67% dans les CH). Quant au taux d’informatisation de la prescription de médicaments, en moyenne supérieur à 70% pour les établissements, il atteint 80% dans les CHU.
De même, la couverture fonctionnelle de la gestion des rendez-vous marque des différences très nettes selon les catégories d’établissements, avec 92% des CHR/CHU équipés et entre 50 et 60% seulement des ex-hôpitaux locaux, ESPIC et privés.

Hit 2011 Informations pratiques

     Dates          17-18-19 mai 2011 
     Horaires      De 9h à 18h                         
     Lieu             VIPARIS / Porte de Versailles / Pavillon 1
             1 place de la Porte de Versailles – 75015 Paris   
Conditions d’accès :
Congrès : conférences payantes s’inscrivant dans le cadre de la formation professionnelle continue.
Salon : accès gratuit pour les congressistes et professionnels de santé muni d’une invitation ou d’un badge professionnel d’accès commandé en ligne.
Renseignements programme et inscription sur : http://www.health-it.fr/
*Sources : IGAS, IDC Health Insights, Observatoire des systèmes d’informations de santé (DGOS)

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.