Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le CHU de La Réunion certifié pour la sécurité et la qualité de ses prises en charge

Après la mise en place de quelques mesures correctives en 2017, le CHU de La Réunion est certifié pour la sécurité et la qualité de la prise en charge de ses patients. Un résultat qui témoigne de l'engagement collectif de l'ensemble de la communauté hospitalière.
Après la mise en place de quelques mesures correctives en 2017, le CHU de La Réunion est certifié pour la sécurité et la qualité de la prise en charge de ses patients. Un résultat qui témoigne de l’engagement collectif de l’ensemble de la communauté hospitalière.
Tous les établissements de santé publics ou privés, doivent répondre à un référentiel national afin de garantir la sécurité et la qualité de la prise en charge des patients. C’est la Haute Autorité de Santé (HAS) qui est chargée d’apprécier régulièrement, le respect des recommandations de ce référentiel.
En mai 2017, les experts de la HAS ont analysé douze thèmes (prise en charge des urgences, parcours du patient, droit des patients, …). Si la plupart répondaient au niveau d’exigence attendu, le circuit du médicament et l’organisation du bloc opératoire nécessitaient des ajustements.
Rendez-vous a donc été pris en mai 2018 avec la HAS pour mesurer les évolutions mises en place sur le circuit du médicament au CHU, notamment au plus près du patient dans les unités de soins.
Le fort niveau d’engagement de l’ensemble des professionnels et l’ensemble des actions correctives constatées dans les services des soins ont permis à la HAS de certifier le CHU de La Réunion. Cette certification est une excellente nouvelle et valorise l’excellence et l’engagement des équipes du CHU dans ce processus.
Le CHU poursuivra cette démarche d’amélioration continue afin de continuer à apporter à la population Réunionnaise sécurité et qualité des soins.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.