Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le CHU de Saint-Etienne accrédité sans réserve

Auteur /Etablissement :
A la suite de la visite d'accréditation en juin et juillet 2003, l'Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé (ANAES) vient de faire parvenir son rapport définitif à notre établissement. Le CHU de Saint-Etienne est accrédité sans réserve. Le rapport relève un ensemble de points forts et formule des recommandations pour conforter la dynamique qualité mise en oeuvre par l'établissement.

A la suite de la visite d’accréditation en juin et juillet 2003, l’Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé (ANAES) vient de faire parvenir son rapport définitif à notre établissement. Le CHU de Saint-Etienne est accrédité sans réserve. Le rapport relève un ensemble de points forts et formule des recommandations pour conforter la dynamique qualité mise en oeuvre par l’établissement.

Parmi les points forts relevés on peut noter en particulier :
– La motivation des professionnels et leur souci de répondre aux besoins des patients ;
– L’implication des professionnels dans la démarche qualité (dans la réalisation des projets mais aussi par une bonne réactivité au quotidien qui a pu être appréciée lors de la visite) ;
– Le projet d’établissement en cours de mise en oeuvre, fruit d’une véritable démarche participative ;
– Les actions entreprises dans le domaine de la gestion des ressources humaines (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, dialogue social,…) et la communication ;
– L’organisation des vigilances sanitaires et l’engagement très fort dans la politique coordonnée de la maîtrise du risque infectieux.

L’ANAES assortit sa décision de recommandations qui constituent autant de pistes de réflexion à approfondir (elles avaient d’ailleurs déjà été identifiées et prises en compte par le CHU) :
– Généraliser les actions concernant la confidentialité, la signature des prescriptions médicales ainsi que la traçabilité de la réflexion « bénéfice-risque » et du consentement ;
– Mettre en oeuvre la restructuration de la fonction transport ;
– Mettre en oeuvre et évaluer des règles communes de fonctionnement des blocs opératoires ;
– Renforcer le programme de surveillance du risque infectieux et de bon usage des antibiotiques ainsi que la maîtrise des risques liés à la désinfection du matériel d’endoscopie.

Bien évidemment, la démarche qualité est une préoccupation permanente et l’accréditation ne constitue qu’un encouragement à poursuivre dans cette voie. Tout établissement accrédité doit d’ailleurs se préparer à renouveler la procédure car, comme c’est le cas pour le CHU de Saint-Etienne, elle n’est accordée au maximum que pour une durée de cinq ans.

Sur le même sujet

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.