Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

NeuroCap : le handicap neurologique, domaine d’excellence régionale

Le handicap sensoriel, moteur, cognitif et psychique représente un défi majeur de santé publique reconnu à l'échelle nationale. Les CHU de la région Rhône-Alpes- Auvergne, les Universités de Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand et Saint- Étienne, l'Inserm, le CNRS, et le CEA mobilisent les structures de Soins et de Recherche en Neurosciences en faveur d'une recherche biomédicale centrée sur le patient atteint d'une maladie neurologique au sein d'un projet fédérateur NEUROCAP.

Le handicap sensoriel, moteur, cognitif et psychique représente un défi majeur de santé publique reconnu à l’échelle nationale. Les CHU de la région Rhône-Alpes- Auvergne, les Universités de Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand et Saint- Étienne, l’Inserm, le CNRS, et le CEA mobilisent les structures de Soins et de Recherche en Neurosciences en faveur d’une recherche biomédicale centrée sur le patient atteint d’une maladie neurologique au sein d’un projet fédérateur NEUROCAP.

Objectif : promouvoir des actions innovantes à visée diagnostique et thérapeutique ayant un impact direct ou indirect sur la prévention ou la remédiation fonctionnelle du handicap par l’identification de biomarqueurs, l’utilisation de cellules souches embryonnaires, la neurostimulation et les nanotechnologies.
Cette nouvelle organisation s’appuie sur un réseau de recrutement hospitalier exceptionnel : l’hôpital Neurologique de Lyon est l’un des rares hôpitaux de cette spécialité à l’échelle européenne.
A son actif également plusieurs outils coordonnés à l’échelle interrégionale : les Centres de Ressources Épidémiologiques et Biologiques labellisés et parfaitement opérationnels et plateaux techniques d’exploration cérébrale multimodale, métabolique et fonctionnelle, chez l’homme et l’animal (TEP, IRM, MEG, rayonnement synchrotron, plateaux protéomiques, transcriptome, neurochimie). Au total, une communauté de 400 chercheurs, enseignants-chercheurs, praticiens hospitaliers et hospitalo-universitaires, sans équivalence, en dehors de Paris et Londres, en Europe développant des projets de recherche transversaux et multidisciplinaires.

Neurocap cible plus particulièrement
-Les Syndromes Parkinsoniens et les mouvements anormaux pour lesquels les techniques de stimulation cérébrale profonde furent développées à Grenoble.
-L’épilepsie, en particulier l’exploration intracérébrale et l’imagerie des épilepsies pharmaco-résistantes chirurgicales.
-La douleur en particulier les douleurs neuropathiques périphériques ou centrales chroniques
-La pathologie de la myéline centrale et périphérique en particulier la sclérose en plaques, la génétique des leucodystrophies et les biomarqueurs des neuropathies paranéoplasiques.

Cette stratégie collaborative ancrée entre cliniciens et chercheurs a d’ores et déjà abouti à des innovations diagnostiques et thérapeutiques significatives notamment sur les mécanismes de la différenciation, de l’apoptose et de la prolifération dans le but de développer à la fois des biomarqueurs des maladies neurologiques et des thérapies cellulaires réparatrices du handicap.
Elle contribue à mieux connaître la physiologie des réseaux neuronaux impliqués dans la cognition pour développer des thérapeutiques de remédiation du Handicap Neurologique fondées sur la plasticité cérébrale et utilisant, en particulier, la neurostimulation.
Quant aux recherches sur les modèles animaux, elles visent à développer de nouveaux traitements pharmacologiques ou fonctionnels fondés sur une approche physiopathologique et visant à corriger les handicaps induits.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.