Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ophtalmologie : la chirurgie réfractive 100% laser à Poitiers

Myopie, astigmatisme, hypermétropie et presbytie Pour corriger ces troubles de la vue, le CHU de Poitiers vient d’acquérir une plateforme de chirurgie réfractive 100% laser avec les lasers Femtoseconde et Excimer. Grâce à cette technique, il est possible de réduire la puissance des verres correcteurs ou des lentilles de contact, voire de s'en passer totalement. Sont concernés les patients adultes, de tout âge, souffrant de troubles de la réfraction.
Myopie, astigmatisme, hypermétropie et presbytie Pour corriger ces troubles de la vue, le CHU de Poitiers vient d’acquérir une plateforme de chirurgie réfractive 100% laser avec les lasers Femtoseconde et Excimer. Grâce à cette technique, il est possible de réduire la puissance des verres correcteurs ou des lentilles de contact, voire de s’en passer totalement. Sont concernés les patients adultes, de tout âge, souffrant de troubles de la réfraction.
Un examen approfondi est effectué en amont de l’intervention pour vérifier que le patient ne présente pas de contre-indication telle qu’une pathologie oculaire ou une déformation de la cornée (kératocône). L’évaluation est réalisée par des médecins du CHU, elle pourra aussi être assurée par des ophtalmologistes installés en activité libérale qui utiliseront le plateau technique de chirurgie réfractive du CHU.
La chirurgie réfractive, comment ça marche ?

Deux techniques pour corriger la vue : la PKR (laser de surface) et le Lasik (laser en profondeur).

La PKR remodèle la cornée en surface. Cette technique consiste à appliquer le laser après avoir enlevé la couche superficielle de la cornée. Elle s’adresse à des patients dont la myopie ne dépasse pas -6 dioptries et l’astigmatisme ne dépasse pas -2 dioptries. Elle est préconisée en cas de cornée irrégulière ou trop fine. C’est la technique la plus ancienne, mais elle présente comme principaux inconvénients une douleur modérée durant trois à quatre jours et une récupération visuelle sur plusieurs jours.
Le Lasik 100% laser est une technique qui comprend l’intervention de deux lasers et permet un remodelage de la cornée en profondeur. Un premier laser (Femtoseconde) crée un volet cornéen superficiel – une sorte de capot, puis un second laser (Excimer) sculpte dans l’épaisseur de la cornée. Il concerne les patients dont la myopie peut aller jusqu’à -8 dioptries et dont l’astigmatisme peut aller jusqu’à -5 dioptries. Cette technique a comme principaux avantages l’absence quasi-complète de douleur et une récupération visuelle dès le lendemain.
Quelle que soit la technique employée, les résultats à trois mois seront les mêmes.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Un nouveau robot chirurgical au CHU de Poitiers

Le mois dernier, le CHU de Poitiers s’est doté du nouveau robot chirurgical Da Vinci X. Une technologie qui permet à plusieurs de ses services de multiplier le nombre d’opérations mais également de développer de nouvelles perspectives pour certaines spécialités.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.