Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un caisson hyperbare de nouvelle génération sur le site Pellegrin

Un caisson hyperbare de nouvelle génération au CHU de Bordeaux de 35 tonnes, de 10 m de long et de 2,7 m de diamètre a été livré le 5 février 2007, à l'unité de médecine hyperbare du Pr Georges Gbikpi-Benissan, pôle médecine sur le site du groupe hospitalier Pellegrin du CHU de Bordeaux. Plus spacieux que le précédent, cet équipement, entièrement piloté par informatique, garantit une sécurité optimale au patient.

Un caisson hyperbare de nouvelle génération au CHU de Bordeaux de 35 tonnes, de 10 m de long et de 2,7 m de diamètre a été livré le 5 février 2007, à l’unité de médecine hyperbare du Pr Georges Gbikpi-Benissan, pôle médecine sur le site du groupe hospitalier Pellegrin du CHU de Bordeaux. Plus spacieux que le précédent, cet équipement, entièrement piloté par informatique, garantit une sécurité optimale au patient.

Une livraison imposante
Un périmètre de sécurité sera mis en place pour faciliter l’acheminement du caisson à l’entrée de Pellegrin jusqu’au sous-sol du Tripode, face à l’unité de médecine hyperbare. Deux grues seront nécessaires pour le descendre du camion, le hisser puis le positionner sur des pieux dans du béton à 30 m de profondeur.
La journée entière est prévue pour cette délicate manutention.

Qu’est ce qu’un caisson hyperbare ?
Le caisson hyperbare reproduit artificiellement l’environnement subaquatique, à savoir une pression intérieure supérieure à la pression atmosphérique. L’inhalation de l’oxygène sous forte pression dans un caisson hyperbare est préconisée dans les cas de surdités soudaines, les accidents de plongées, les troubles de cicatrisation, les intoxications au monoxyde de carbone et les gangrènes gazeuses… Ces séances d’oxygénothérapie hyperbare (OHB) sont totalement indolores.

Pourquoi un nouveau caisson hyperbare au CHU ?
Contrairement au précédent caisson de l’unité de médecine hyperbare, ce caisson sera constitué d’un seul bloc avec deux chambres thérapeutiques beaucoup plus spacieuses. Un sas commun permettra le passage des médecins et infirmier(e)s vers l’une ou l’autre chambre pendant les séances pour un meilleur accompagnement des patients.

Pour une sécurité optimale
Cette nouvelle génération de caisson est entièrement pilotée par informatique : une surveillance de l’oxygène inhalée pour chaque patient, un système de vidéo surveillance, un système de communication entre l’opérateur hyperbare et l’équipe médicale.
Une sécurité optimale sera ainsi assurée au sein de cette unité pour 2007.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

HCL : une série vidéo destinée aux patients du cancer digestif 

Le mois dernier, les Hospices Civils de Lyon ont publié une série vidéo destinée aux patients atteints d’un cancer digestif, afin d’expliquer en toute transparence le parcours de soins mis en place à l’hôpital Lyon Sud. Une initiative qui se veut rassurante pour les personnes atteintes.

Une rencontre automobile contre le cancer à Poitiers

Le 30 mai dernier, le CHU de Poitiers célébrait l’ouverture de la 30e édition de l’événement automobile 500 Ferrari contre le cancer, organisé tous les ans par l’association Sport et Collection et le Rotary Club Sud-Vienne, au profit de la recherche contre le cancer. Une manifestation devenue une tradition, et qui accueille depuis 1995 quinze à vingt mille personnes. En l’espace de quelques jours, plus d’un millier de véhicules de prestige ont ainsi été réunis.

Au CHU de Rouen, on forme grâce à la réalité virtuelle

La semaine dernière, le CHU de Rouen annonçait l’acquisition d’un système de vidéo projection immersif et interactif au sein de son centre d’entraînement et de formation par simulation, le Medical Training Center. L’objectif principal : optimiser la préparation des professionnels aux situations sanitaires exceptionnelles et/ou à risques grâce à un outil de réalité virtuelle.

Les CHU à SantExpo : la prévention puissance dix 

La semaine dernière, nous étions présents, pour la troisième année consécutive, sur le stand des CHU de France à SantExpo. Une session placée sous le signe de la prévention avec, au programme, de nombreuses tables rondes accueillant spécialistes et personnalités autour de sujets tels que la transformation écologique, l’attractivité ou encore la cybersécurité. Nous vous proposons de revenir sur dix moments forts.

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.