Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Une IRM 3 Tesla à Poitiers

Auteur /Etablissement :
Déjà doté d’une IRM 1,5 Tesla, le CHU de Poitiers complète son plateau technique avec une IRM 3 Tesla et étend ainsi le champ des applications de l’imagerie par résonance magnétique aux activités cérébrales fonctionnelles électriques et magnétiques, à l’angiographie 4 D, à la spectroscopie, à une meilleure définition des connections anatomiques cérébrales...

Déjà doté d’une IRM 1,5 Tesla, le CHU de Poitiers complète son plateau technique avec une IRM 3 Tesla et étend ainsi le champ des applications de l’imagerie par résonance magnétique aux activités cérébrales fonctionnelles électriques et magnétiques, à l’angiographie 4 D, à la spectroscopie, à une meilleure définition des connections anatomiques cérébrales…
L’imagerie 3 Tesla permet d’améliorer de façon très sensible les images et de disposer de séquences plus performantes, particulièrement dans le diagnostic des maladies neurodégénératives (Alzheimer, sclérose en plaques…), dans le diagnostic précoce des accidents vasculaires ischémiques, perfusion, diffusion et en imagerie fonctionnelle d’activation cérébrale, pour la prise en charge des tumeurs cérébrales, la spectroscopie, la tractographie.
En parallèle à ces examens, le CHU de Poitiers utilisera les performances de ce nouvel outil pour ses travaux de recherche, clinique et fondamentale.
L’inauguration de l’IRM 3 Testla s’est déroulée le 5 décembre 2011 en présence Alain Claeys, président du conseil de surveillance du CHU de Poitiers, de Jean-Pierre Dewitte, directeur général, du professeur Bertrand Debaene, président de la commission médicale d’établissement, du professeur Pierre Vandermarcq, chef du service de radiologie et des autorités de tutelle et de professionnels de santé.
Coût de l’IRM 3 Tesla : 2,5 millions d’euros

Sur le même sujet

A Bordeaux, un nouvel IHU pour mieux prévenir les AVC

Le 11 juillet a eu lieu à Bordeaux le lancement de l’Institut hospitalo-universitaire Vascular Brain Health Institute (VBHI), premier des douze nouveaux IHU annoncés l’an dernier par Emmanuel Macron dans le cadre de France 2030. En réunissant chercheurs, cliniciens et partenaires industriels, cette nouvelle institution souhaite créer un nouveau paradigme dans la prévention des maladies vasculaires cérébrales.

Une nouvelle maison des Femmes au CHU de Montpellier

La Maison des Femmes Agnès McLaren vient d’ouvrir à Montpellier. Ce lieu est destiné à toutes celles qui sont victimes de violences et entièrement dédié, grâce à l’engagement des professionnels du CHU, à leur santé. L’actrice Alexandra Lamy, ambassadrice de “la maison des femmes”, est la marraine du site montpelliérain.