Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

100e chirurgie robotisée du rachis à Amiens

Le 3 janvier 2017, le Docteur Michel Lefranc, neurochirurgien au CHU Amiens-Picardie et son équipe ont réalisé la 100e chirurgie du rachis sous assistance robotisée avec ROSA®.

Le 3 janvier 2017, le Docteur Michel Lefranc, neurochirurgien au CHU Amiens-Picardie et son équipe ont réalisé la 100e chirurgie du rachis sous assistance robotisée avec ROSA®.
Alors que les centres de chirurgie du rachis, tendent vers la chirurgie mini-invasive guidée par l’image, le CHU Amiens-Picardie détient une longueur d’avance en demeurant le seul CHU au monde à proposer une prise en charge mini-invasive sous assistance robotisée pour l’ensemble des pathologies thoraco-lombaire dégénératives (hernies discale, canal lombaire étroit…), traumatiques ou tumorale. Cette compétence distinctive et cette expertise mondiale permettent à l’équipe du Service de neurochirurgie dirigée par le Professeur Johann Peltier et au CHU Amiens-Picardie de gagner en visibilité et réputation.
Le partenariat de co-développement qui lie le CHU Amiens-Picardie et l’entreprise Zimmer Biomet Robotics (Medtech) a permis en 6 ans de réaliser des performances chirurgicales, profitant aux patients, aux 3 médecins formés et au développement du robot ROSA®. Ce partenariat s’est renforcé en février 2017 avec l’installation d‘un second robot au sein de SimUSanté®.
Depuis la 1ère utilisation au monde en 2014 du robot ROSA Spine pour une chirurgie rachis – arthrodèse mini-invasive lombaire (1er patient opéré le 25 novembre) et la 1ère mondiale en 2015 (le 15 décembre, ablation d’une hernie discale sous assistance robotisée), l’équipe du Professeur Peltier et en particulier le Docteur Lefranc, enchaîne les opérations et les performances. La dernière marquante est celle de l’opération d’une tumeur bénigne du bassin en mai 2016.
Le marquage CE et FDA du robot ROSA Spine le destine en priorité destiné au vissage pédiculaire des vertébres et du rachis. Les autres applications développées au sein du CHU Amiens-Picardie sont sous l’entière responsabilité de l’équipe chirurgicale. 

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

A Caen, le CHU innove pour mieux soigner les tumeurs cérébrales 

Comme chaque année, le mois de février est l’occasion pour les CHU, acteurs majeurs du soin et de la recherche à l’échelle régionale, de mettre en valeur leur implication dans la lutte contre le cancer. Le CHU de Caen est notamment revenu sur ses innovations en matière d’intervention neurochirurgicale. Il est d’ailleurs, pour certaines d’entre elles, un précurseur en France.

A Reims, des Logisti-soins libèrent du temps aux soignants

A l’écoute de ses soignants, le CHU de Reims mise sur le déploiement d’un nouveau métier au cœur de son Nouvel Hôpital : le logisti-soins. Gestionnaire des activités de restauration, des consommables et de la maintenance du matériel biomédical, celui-ci vise une amélioration nette de la répartition du travail. Entièrement adoptée par les équipes soignantes, cette réorganisation optimise le soin et dégage ainsi un temps indispensable tant aux soignants qu’aux patients.

L’APHM élabore un kit d’urgence pour les missions spatiales 

Le service de Radiologie Interventionnelle de l’Hôpital de la Timone (AP-HM) s’implique dans le partenariat entre le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), l’Institut de Médecine et Physiologie Spatiale (MEDES) et la Société Française de Radiologie (SFR). Afin d’améliorer la sécurité des astronautes lors des missions spatiales, douze équipes de radiologues ont travaillé sur la conception d’un kit médical d’urgence prenant en charge plus d’une dizaine de pathologies différentes.