Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

10e journée des soins Infirmiers, Médico-Techniques et de Rééducation

Le 15 juin dernier a eu lieu la traditionnelle journée des soins Infirmiers, Médico-Techniques et de Rééducation qui participe à la reconnaissance des activités paramédicales des équipes pluri-professionnelles du CHU de Grenoble.

Le 15 juin dernier a eu lieu la traditionnelle journée des soins Infirmiers, Médico-Techniques et de Rééducation qui participe à la reconnaissance des activités paramédicales des équipes pluri-professionnelles du CHU de Grenoble.

Initiée en 1995, la journée des soins infirmiers réservait les communications infirmières à un public composé exclusivement de soignants. En 2002, la rencontre s’est ouverte aux autres filières professionnelles avec pour corollaire un enrichissement mutuel de tous.
Au fil des années la qualité des présentations s’est améliorée. Les paramédicaux utilisent avec dextérité et compétence tous les outils informatique. Les posters sont devenus de vrais supports de communication visuelle.

Dès la création de cette journée le comité scientifique a fait le choix de l’éclectisme des interventions plutôt que de proposer une thématique unique. Avec un public nomade de professionnels des trois filières, et qui varie en fonction des interventions, le choix semble satisfaire les participants à qui il est demandé de remplir une fiche d’évaluation. A la fin de la journée, le Directeur Général remet trois prix pour les meilleures communications et trois pour les posters. Un prix spécial du Comité d’organisation est remis pour une communication et un poster ayant retenus leur attention. Le soutien de sponsors locaux permet d’offrir un espace de convivialité qui améliore l’accueil des participants.

Les équipes pluri-professionnelles sont nombreuses à proposer au comité scientifique des projets de communication qui prouvent leur réflexion professionnelle et leur envie de communiquer ou de transmettre leurs expériences.

Thèmes traités en 2010
Les besoins nutritionnels, la responsabilité de l’infirmière dans la contention, le tutorat en psychiatrie, les indicateurs d’activité aux urgences, le métier d’interprète français, le hall opératoire, les soins infirmiers dans les traitements des cancers gynécologiques, l’ergothérapie et l’éducation thérapeutique. Le premier prix de la communication a été attribué à M. Bachasson, masseur kinésithérapeute pour sa présentation sur la prise en charge éducative et rééducative de patients opérés pour hernie discale. Le premier prix poster est revenu à Mme Fourneau, infirmière pour son « Jeu de l’oie » qui a pour ambition d’enseigner l’hygiène de manière ludique.

La journée des Soins Infirmiers, Médico-Technique et de Rééducation participe à la reconnaissance des activités paramédicales et constitue un facteur d’attractivité supplémentaire pour les jeunes diplômés qui voient ainsi leurs activités quotidiennes valorisées.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Parkinson 

Décrite pour la première fois dans An Essay on the Shaking Palsy (1817) par James Parkinson, un médecin anglais, la maladie de Parkinson, mentionnée souvent en abrégé « Parkinson », est une maladie neurodégénérative irréversible d’évolution lente. La maladie s’installe ainsi au cours d’une longue phase asymptomatique de plusieurs années. Les premiers symptômes ne se font en effet ressentir que lorsque 50 à 70% des neurones dopaminergiques du cerveau sont détruits. Ils se déclarent essentiellement progressivement sous la forme d’un tremblement de repos, d’un ralentissement des mouvements et d’une raideur musculaire. Néanmoins, de nombreux troubles moteurs et non moteurs peuvent s’ajouter à la liste, devenant de réels handicaps dans le quotidien de ceux qui la subissent.

Voici comment le CHU de Rennes agit pour contrer Parkinson

Ce jeudi 11 avril a lieu la Journée internationale de la maladie de Parkinson. L’occasion pour les CHU de valoriser leur implication sur ce sujet, notamment à travers les Centres Experts Parkinson (CEP) affiliés. Le Centre Hospitalier Universitaire de Rennes ne manque pas à l’appel, mettant en valeur des actions qui garantissent à la fois une offre diagnostique simplifiée et une prise en charge multidisciplinaire, adaptée au profil de chaque patient.

L’IHU toulousain dédié au vieillissement officiellement lancé

L’Institut Hospitalo-Universitaire HealthAge a officiellement été lancé le 2 avril à Toulouse. Porté par le CHU, l’Inserm et l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, cet IHU, le seul exclusivement dédié au vieillissement en France, se donne pour ambition de contribuer au vieillissement en bonne santé des populations et de devenir le centre de référence européen en Géroscience.

Un patient Parkinsonien entreprend le tour du monde à la voile 

Le 10 septembre dernier a retenti le “top départ” des quatorze monocoques participant à l’Ocean Globe Race 2023, une course à voile en équipage autour du monde. A bord du voilier Neptune, deux personnages : le Dr Tanneguy Raffray, ophtalmologue à la retraite, et Bertrand Delhom, ancien moniteur de voile atteint de la maladie de Parkinson. Leur aventure, jalonnée de nombreux défis, est suivie de près par plusieurs professionnels de santé du CHU de Rennes, dont l’avis est à entendre dans le podcast “Qui ose vivra !”