Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les RDVS d’Herriot : les soignants communiquent sur leurs pratiques

Les soignants de l'hôpital Edouard Herriot, l'un des plus gros établissements pluridisciplinaires des Hospices Civils de Lyon, ont communiqué sur leurs pratiques, mercredi 17 juin, lors des «Rendez-vous d'Herriot». Par cette initiative, la Direction des Soins de l'hôpital a souhaité ouvrir aux professionnels un espace de communication pour valoriser leurs activités, et partager leur expérience avec leurs collègues, dans un esprit de culture d'entreprise. « Edouard Herriot est un hôpital pavillonnaire », explique Mercedes Faivre, cadre supérieure de santé à la Direction des Soins. « Nous ressentions de la part de l'encadrement paramédical une réelle envie de savoir et de faire savoir ce qui se fait dans le pavillon d'à côté ».

Les soignants de l’hôpital Edouard Herriot, l’un des plus gros établissements pluridisciplinaires des Hospices Civils de Lyon, ont communiqué sur leurs pratiques, mercredi 17 juin, lors des «Rendez-vous d’Herriot». Par cette initiative, la Direction des Soins de l’hôpital a souhaité ouvrir aux professionnels un espace de communication pour valoriser leurs activités, et partager leur expérience avec leurs collègues, dans un esprit de culture d’entreprise. « Edouard Herriot est un hôpital pavillonnaire », explique Mercedes Faivre, cadre supérieure de santé à la Direction des Soins. « Nous ressentions de la part de l’encadrement paramédical une réelle envie de savoir et de faire savoir ce qui se fait dans le pavillon d’à côté ».

Pour élaborer le programme de cette journée, un appel a communication a été lancé aurpès des équipes qui ont répondu nombreuses. Le comité de pilotage a retenu 7 thèmes, tant pour leur caractère innovant que parce qu’ils concernent un large panel de métiers de l’hôpital. Pour coller à la réalité du terrain, la Direction des soins a imaginé l’offre de formation en 2 versions : les personnels ont pu s’inscrire soit à la journée complète pour assister à toutes les communications, soit « à la carte » pour participer à une ou plusieurs thématiques, selon leur disponibilité et leur intérêt.

Les communications
“Polyarthrite rhumatoïde : et si nous agissions ensemble… » : le cheminement d’une équipe vers l’éducation thérapeutique, avec la réalisation d’un DVD (Service de Rhumatologie)
« Attention ça brûle… » : la prise en charge des différents types de brûlures et des patients brûlés (Service des Brûlés)
« Top départ au bloc… » : les procédures de sécurité en anesthésie à l’ouverture de la salle d’intervention (Service de Bloc opératoire)
« H comme harmonie des couleurs… » : l’implication des aides-soignants pour améliorer l’attractivité des plateaux-repas, après un stage à l’Institut Paul Bocuse (Service de Gastro-Entérologie)
« De battre son coeur s’est arrêté » : le travail des soignants lors des prélèvements d’organes « à coeur
arrêté » (Service de Réanimation chirurgicale)
« Les pros du volant » : la professionnalisation et les spécificités du métier d’ambulancier au SAMU (Samu)
« Le visage de la vie » : la prise en charge singulière de la première patiente greffée du visage (Service Chirurgie de la transplantation)

Ces communications ont introduit des discussions entre les équipes et le public, donnant tout son sens à cette démarche de partage d’expérience et d’enrichissement mutuel.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.