Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Hypertension artérielle : 2 sites pour optimiser le lien patients-médecins

http://www.centre-hypertension.com - Hy-Quest et http://www.automesure.com/ - Hy-Result®. Sites internet et applis, ces supports numériques aideront les patients souffrant d’hypertension artérielle à préciser leurs attentes et à automesurer leur tension artérielle. Ces nouveaux accompagnements numériques pour e-patients autonomes sont dévoilés à l’occasion de la journée nationale contre l’hypertension artérielle le 18 décembre 2014 par l’unité d’hypertension artérielle de l’Hôpital européen Georges Pompidou (AP-HP).
http://www.centre-hypertension.com – Hy-Quest et http://www.automesure.com/ – Hy-Result®. Sites internet et applis, ces supports numériques aideront les patients souffrant d’hypertension artérielle à préciser leurs attentes et à automesurer leur tension artérielle. Ces nouveaux accompagnements numériques pour e-patients autonomes sont dévoilés à l’occasion de la journée nationale contre l’hypertension artérielle le 18 décembre 2014 par l’unité d’hypertension artérielle de l’Hôpital européen Georges Pompidou (AP-HP).
http://www.centre-hypertension.com offre deux fonctionnalités interactives. la possibilité de demander directement un rendez-vous ou par l’intermédiaire du médecin traitant. La seconde prépareà la consultation. Les patients renseigne des demandes depuis leur domicile, grâce à la mise en ligne d’un questionnaire standard « Hy Quest ». Ils disposent du temps nécessaire ou de l’aide de leur entourage. Hy-Quest est en libre accès.
http://www.automesure.com/ met à disposition des malades chroniques un programme d’éducation thérapeutique pour mesurer sa tension au domicile. Une nouvelle application « Hy-Result® », classificatie les utilisateurs suivant leur niveau de pression artérielle et selon certaines caractéristiques personnelles telles que le mode de vie, les traitements en cours… Créé par le Dr Nicolas Postel-Vinay et le Dr Guillaume Bobrie en lien avec un comité scientifique international, le logiciel Hy-Result® génère automatiquement une interprétation des résultats d’automesure de tension artérielle. La réponse est exprimée sous la forme d’un schéma avec un code couleur accompagné de messages.
L’algorithme d’aide à l’interprétation des résultats d’automesure est disponible en deux versions 
– une version Web accessible sur automesure.com
– une version connectée directement intégrée à un tensiomètre communiquant.
Afin de valider les résultats du logiciel Hy-Result®, les Dr Postel Vinay et Guillaume Bobrie ont procédé également à une étude qui a porté sur près de 200 patients ayant consulté les médecins de l’unité d’hypertension artérielle de l’Hôpital Européen Georges Pompidou-AP-HP. Ils ont également bénéficié d’une automesure tensionnelle télétransmise. Que les patients soient traités ou non, la classification par le logiciel concorde à 90 % avec celle du médecin.
Grâce à cette application, les patients respecteront mieux la procédure d’automesure recommandée et auront une meilleure compréhension de leur situation médicale et donc un meilleur recours au médecin.
Lors de la consultation médicale l’usage de Hy-Result® peut être conseillé par les professionnels en des termes simples : Il est important que les patients puissent eux-mêmes se situer, en zone verte ou en cas de problème ; « prévenez-moi si vous êtes en zone orange » ; « contactez-moi sans tarder si vous êtes en zone rouge ». cf www.hy-result.com
Hy-Quest et Hy-Result® : une avancée originale dans le soin courant dispensé aux personnes hypertendues.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaire pour cet article.

Sur le même sujet

Dossier : La maladie de Crohn

A l’occasion de la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), la rédaction de CHU Média publie un dossier consacré à la maladie de Crohn.

Le rôle d’un centre antipoison : tout ce qu’il faut savoir 

Dans le cadre de notre série de reportages au CHU d’Angers, nous avons rencontré le responsable du Centre Antipoison et Toxicovigilance du Grand Ouest, le Pr Alexis Descatha. Intoxications, serpents exotiques, veille national champignons… ce dernier a accepté de nous parler des différentes missions de son service.

HAVISAINES : Le CHU d’Angers vise la bonne santé de ses agents

Depuis l’an dernier, le CHU d’Angers déploie HAVISAINES, un dispositif de promotion de la santé à destination de ses professionnels. Au micro de CHU Média, le Pr Alexis Descatha, médecin porteur du programme, revient notamment sur les quatre piliers sur lesquels ce dispositif repose : sport, alimentation, alcool, tabac.

Violences : fin de l’omerta à l’hôpital

La semaine dernière, la Conférence des Doyens de facultés de médecine a publié un communiqué de presse co-signé avec l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), annonçant un engagement commun dans la lutte contre les violences au travail. Une déclaration qui fait suite aux récentes accusations de violences morales et sexuelles de Karine Lacombe à l’encontre du médecin urgentiste Patrick Pelloux.

L’ICI, nouveau temple de la cancérologie

Le CHU de Brest vient d’inaugurer son nouvel Institut de Cancérologie et d’Imagerie, surnommé ICI. Ce centre, promesse d’un hôpital centré sur l’humain et doté d’une technologie de pointe, est amené à devenir l’un des fers de lance européens dans le traitement du cancer, avec une capacité de 50 000 patients par an.