Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Progrès médical

Derniers articles

Olivier Véran annonce le financement de 45 nouveaux projets de recherche sur le COVID-19 pour 22 millions d’euros

Pour accompagner l’effort inédit des équipes françaises, le ministère des Solidarités et de la Santé soutient la recherche appliquée sur le Coronavirus COVID-19 en la finançant à travers des appels à projets et en mettant en place des procédures accélérées d’autorisation. Il encourage aussi les Français à participer à ces études.

COVID-19: Création d’une base de données nationale de scanners thoraciques

La Société Française de Radiologie (SFR) et NEHS DIGITAL mettent en place un partenariat afin de favoriser, avec des établissements volontaires, une collecte d’images de scanners thoraciques de cas suspects ou confirmés de COVID-19. Il s’agit de constituer une base de données anonymisées afin de améliorer la prise en soin des patients positif au Covid-19 et de favoriser des projets de recherche et de développement.

GIPTIS, le plus grand institut euroméditerranéen de lutte contre les maladies rares à Marseille, en 2023

Soigner mieux, plus vite, à plus grande échelle, telle est l’ambition de ce nouvel institut. GIPTIS*, porté par l’ARS PACA et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), sera un lieu unique et central autour du bassin méditerranéen offrant aux patients l’accès aux meilleures pratiques dans une zone particulièrement touchée par les maladies génétiques dites « rares ».

Télémédecine: Nancy, leader de la région Grand Est

6 000 téléexpertises en un an, 200 Télé-AVC en 6 mois, 1 000 interventions de télésurveillance depuis mai 2018, 60 téléconsultations depuis le début 2019, le CHRU de Nancy est l’établissement de santé du Grand Est qui effectue le plus d’actes de télémédecine. Son offre couvre les disciplines aussi diverses que la dermatologie, la neuroradiologie, la gériatrie, les urgences gériatriques, l’AVC en phase aiguë ou l’anesthésie et répond aux demandes et besoins des EHPAD, des centres pénitentiaires ou des autres hôpitaux.

Toulouse lance son Centre de réponse à la catastrophe, une structure unique en Europe

Les Rencontres internationales de réponse à la catastrophe qui se sont déroulées à Toulouse ont été l’occasion, le 25 septembre 2019, du lancement officiel du Centre de réponse à la catastrophe (CRC). Une structure unique en France et en Europe, témoignant de la longue expertise du territoire en la matière. Centre de référence international, le CRC a vocation à participer à un réseau mondial en lien avec les plus grands experts internationaux de réponse à la catastrophe.Toulouse en sera le centre pivot en Europe.

Cancer : le CHRU de Nancy, site de référence du Grand Est en Radio Théranostique Interne Vectorisée (RTIV)

Au printemps 2020, les premiers patients atteints de cancers en provenance de tout le Grand Est seront accueillis au sein du site de Brabois Adultes du CHRU de Nancy pour bénéficier d’un traitement de RadioThérapie Interne Vectorisée (RTIV). Un procédé thérapeutique innovant consistant en l’administration d’un médicament composé d’une molécule «vectrice» liée chimiquement un isotope radioactif.

Cardio : une solution de télésuivi développée à Bordeaux

L’e-santé au service de l’insuffisance cardiaque ! Constatant que le patient qui allait se faire opérer avait besoin d’être rassuré et informé avant son hospitalisation et qu’un suivi à distance simple et efficace s’avérait nécessaire après, Nicolas Pages, interne en anesthésie-réanimation au CHU de Bordeaux a imaginé un lien continu entre le domicile et l’hôpital.

Toulouse inaugure sa clinique universitaire du sport

Cet été, le CHU de Toulouse a inauguré sa toute nouvelle clinique universitaire du sport (CUS), en présence de la ministre de la Jeunesse et des Sports, Roxana Maracineanu. Installée à l’hôpital Pierre-Paul Riquet, sur le site de Purpan, ce centre réunit un service de médecine du sport et un réseau dense de spécialités médicales et chirurgicales, avec un but commun: la prise en charge médicale des sportifs de tous niveaux, professionnels et amateurs, et aussi l’accompagnement des patients porteurs de pathologies chroniques désireux de reprendre une activité physique. Au-delà du soin, les missions de la CUS portent aussi sur l’enseignement et la recherche.